Thomas Rodaja et Don Quichotte Exposé

Thomas Rodaja et Don Quichotte
Exposé comparant le héros de la nouvelle « Licencié de Verre », de Miguel de Cervantès et le personnage héroïque de l'ouvrage « L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche » écrit par le même auteur.
№ 26799 | 1,620 mots | 0 sources | 2008 | FR
Publié le nov. 02, 2011 in Littérature , Littérature Etrangère
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le recueil de nouvelles « Nouvelles Exemplaires », de Miguel de Cervantès est publié en 1613, soit entre les deux tomes de L'ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche. C'est dans celui-ci que l'on trouve « Le Licencié de Verre ». Cette nouvelle peut être rapprochée de Don Quichotte par son traitement burlesque de la société de l'époque, à travers le thème de la folie.

I- Des écritures différentes
II- Le récit
III- Des héros aux caractères bien différents
IV - Comment se manifeste la folie et l'intelligence dans la folie
V- La critique d'une société dans son époque
VI- L'humour comme porte parole d'une morale
VII- La perte de la folie et ainsi la fin de toute histoire

Extrait du document:

De plus le comportement d'autrui à leur égard est différent, on ne se moque pas de Thomas, on le respecte, il est considéré par tous comme un savant. Si sa folie est ridicule, elle n'empêche pas le respect. Tandis que Don Quichotte est la risée de ceux qu'il rencontre, on lui joue des tours, il n'est jamais vraiment pris au sérieux. On peut aussi remarquer que Thomas est seul, il n'a pas de compagnon pour le compléter comme Don Quichotte, dont Sancho Panza est antithèse.

Commentaires