Victor Noir : symbole d'une République ? Exposé by sfmel88

Victor Noir : symbole d'une République ?
Exposé qui présente le journaliste Victor Noir et la manière dont son assassinat s’est transformé en mouvement de protestation massive contre le gouvernement.
№ 6366 | 1,720 mots | 6 sources | 2006
Publié le juin 15, 2008 in Histoire
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

«La presse fomente les révolutions, elle reste le foyer toujours ardent où s’allument les incendies» explique Emile Zola dans "Son excellence Eugène Rougon". Ceci peut en effet se vérifier avec l’histoire dramatique de Victor Noir, jeune journaliste de 22 ans écrivant dans le journal "La marseillaise". Il est journaliste à La Marseillaise, feuille révolutionnaire et anti-bonapartiste créé par Victor Henri de Rochefort-Luçay, lorsqu’il se présente le 10 janvier 1870 au domicile de Pierre Bonaparte, prince et neveu de l’empereur. Il vient demander réparation d’une diffamation au nom d’un confrère. L’entrevue tourne mal et Victor Noir est tué. La presse joue un rôle déclencheur dans cette histoire, et c’est elle encore qui attise la foule lors des événements qui suivirent la mort de Victor Noir, à ce sens elle est un véritable «foyer ardent» qui semble être un prélude à la chute du second empire.

I- Le personnage de Victor Noir

A- Données biographiques
B- L’entrevue avec Pierre Bonaparte
C- La campagne de presse

II- Des événements propices à l’agitation politique

A- La foule mécontente et la volonté du gouvernement de contenir tout débordement
B- Un prélude à la chute du second empire
C- Le verdict du procès
D- Un hommage au jeune journaliste


Extrait du document:

Victor noir est le pseudonyme d’Yvan Salmon, née le 27 juillet 1848 à Attigny dans les Vosges, il a un frère, Louis noir, de onze années son ainé. Celui-ci œuvre dans le journalisme et est écrivain, il influence son cadet, impressionné par sa réussite.
Ce pseudonyme vient du fait que le nom de son père ayant une résonnance juive, il lui préfère celui de sa mère, Joséphine Noir.
Le jeune Yvan est tout d’abord apprenti horloger, son père étant horloger, puis fleuriste.
Il arrive à paris à treize ans suite à une brouille avec son père et fait ses débuts dans le monde du journalisme au Corsaire ( qui succombe sous le poids des amendes de presse) il va ensuite au Journal de Paris, au Satan pour arriver enfin à la Marseillaise, feuille révolutionnaire et anti-bonapartiste récemment fondée par Victor Henri Rochefort de Luçay (1831-1913) député d’extrême-gauche.
  • Dissertation qui se demande comment expliquer la résistance de la IIIème République face aux crises qui déclenchent systématiquement un bouleversement considérable dans la société et la vie politique française de l'époque.
    № 8904 | 3,950 mots | 0 sources | 2007 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé sur les mécanismes d'interaction entre les différentes institutions de la IIIeme république qui sont elles aussi décrites. (pdf)
    № 20744 | 2,015 mots | 4 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé d'histoire sur l'évolution du symbole de Marianne au cours du XIXème siècle et son impact politique entre républicains et monarchistes.
    № 13020 | 3,940 mots | 5 sources | 2009 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires