« De la démocratie en Amérique », d'Alexis de Tocqueville Fiche de lecture by jeanexilus

« De la démocratie en Amérique », d'Alexis de Tocqueville
Fiche de lecture portant sur l'ouvrage « De la démocratie en Amérique », d'Alexis de Tocqueville dans lequel il analyse les circonstances ayant conduit au succès de la démocratie américaine avant d'étudier les rapports entre égalité et liberté.
№ 29184 | 2,730 mots | 11 sources | 2011 | FR
Publié le janv. 21, 2013 in Philosophie , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Tocqueville est né dans une famille légitimiste en 1805, de vieille noblesse : il est héritier de l'Ancien Régime. Il poursuit des études de droit et mène avec succès une carrière de magistrat puis d'homme politique. Élu député de Valognes en 1839 (circonscription où se trouve le château de Tocqueville), il est nommé, pendant quelques mois, ministre des Affaires Étrangères en 1849 sous la présidence de Louis Napoléon Bonaparte. Il prend parti contre l'esclavage et s'attache à concevoir des institutions politiques libérales permettant de concilier l'égalité civile, pour lui irrévocable, et les libertés individuelles. Très critique vis-à-vis de l'essor des classes moyennes, véritable « compagnie industrielle » avide de s'enrichir, il reste aussi méfiant face à la participation politique populaire. Après le Coup d'État de 1852, il prend sa retraite et se consacre à son œuvre. Deux ouvrages l'ont rendu célèbres. De la démocratie en Amérique prend son point de départ une enquête qu'il entreprend sur le système pénitentiaire américain. La première partie du livre (1835) analyse les « mœurs » et les institutions américaines ; la seconde (1840) renvoie à une réflexion plus abstraite sur la théorie * elle-même. Enfin, L'Ancien Régime et la Révolution (1856) cherche, dans l'Histoire de France, les traits caractéristiques qui constituent pour Tocqueville la spécificité de la démocratie française : la tendance à la centralisation.

I. La société démocratique américaine
II. Les dérives de la démocratie
III. Portée de l'œuvre

Extrait du document:

Tocqueville pose le postulat selon lequel l'égalisation des conditions est un processus inéluctable, quelle que soit la société. Le « rapprochement des conditions » est l'essence même de la modernité. Cela se traduit par une possibilité de changer de condition : les positions sociales ne sont plus figées, l'ascenseur social peut permettre d'évoluer – c'est le contraire des systèmes d'ordres ou de castes, dans lesquels la séparation est radicale et permanente entre les groupes sociaux.
  • Exposé se demandant quelle est la politique du Parti Démocrate et quel est son rôle sur le plan national et international de 1917 à 1940.
    № 25041 | 3,840 mots | 8 sources | 2011 | FR | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui s'intéresse aux perversions, aux lacunes, aux dérives et aux différentes formes que prend la démocratie aujourd'hui.
    № 19725 | 2,180 mots | 0 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé se demandant si dans les démocraties contemporaines, la séparation des pouvoirs est effective pour permettre aux peuples d'user de leur liberté.
    № 18832 | 1,390 mots | 4 sources | 2010 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires