"Dites-le avec des femmes - Le sexisme ordinaire dans les médias" de Sylvie Debras Fiche de lecture

"Dites-le avec des femmes - Le sexisme ordinaire dans les médias" de Sylvie Debras
Fiche de lecture d'un ouvrage traitant de la place des femmes dans le monde des médias et des stéréotypes à leur sujet, réalisé par des femmes journalistes et membres de l'AFJ.
№ 12744 | 1,360 mots | 0 sources | 2008
Publié le sept. 30, 2009 in Communication , Sociologie , Médias
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Quatre auteures de l'Association des Femmes Journalistes (AFJ), nous proposent dans un ouvrage destiné à un large public, des études sur le sort réservé aux femmes par les médias et dans les médias. Avec un peu plus de 120 adhérentes, l'AFJ, fondée en 1981, est un espace de réflexion, un réseau d'échange et un centre d'information. L'Association s'engage à défendre et à promouvoir la place et l'image des femmes dans les médias. Elle a pour objectif le rééquilibrage de la présence des femmes dans les médias à tous niveaux de responsabilité. Elle milite pour une représentation plus juste des femmes dans le traitement de l'information. Ce livre écrit par des femmes, et pas seulement pour des femmes, se divise en quatre grands chapitres, où ces journalistes-femmes passent au crible la difficile relation femmes / médias : Les femmes sont trop souvent « invisibles », stéréotypées, et sous-représentées dans l'univers des médias.

Extrait du document:

Avec plume et humour « au féminin », les quatre journalistes mènent l'enquête et dénoncent le sexisme ordinaire dans le contenu de l'information, le langage, ainsi que dans les rédactions.
Grâce à des exemples bien réels, des témoignages, des faits historiques, des sondages et aux recherches de leurs confrères sur le thème des femmes, les auteures nous plongent dans un monde où l'injustice et la discrimination font partie du quotidien et où il reste beaucoup d'efforts à faire pour arriver à une égalité des chances entre hommes et femmes et à une démocratie indiscutable, qui reste encore utopie.

Commentaires