"Histoire sociale de la France depuis 1789" de Heinz-Gerhard Haupt Fiche de lecture

"Histoire sociale de la France depuis 1789" de Heinz-Gerhard Haupt
Fiche de lecture portant sur la société rurale et les conditions de formation du marché dans la deuxième moitié du XIXème siècle en France, selon Heinz-Gerhard Haupt.
№ 10461 | 1,845 mots | 8 sources | 2009
Publié le mars 18, 2009 in Économie , Histoire , Questions Sociales
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans cet ouvrage, l'auteur met l'accent sur les processus liés au marché, car il estime que la structure sociale de la France du XIX ème siècle est encore extrêmement composite. Qu'il s'agit d'une société de notable ou le salariat ne domine pas, ou l'artisanat et la ruralité ont une place prépondérante, de ce fait, le rapport Capital/travail salarié n'est pas généralisé.
L'auteur prend également en compte les problèmes liés à une étude centrée sur le marché, et de la tendance qui en émane, celle de caractériser une évolution unilatérale amenant a un marché national sans pour autant prendre en compte les nouveaux déséquilibres créés.


I. Les marchés et relations marchandes

II. Le marché des marchandises

III. La marchandise céréales

IV. Conflits de marché à la campagne

Extrait du document:

Pour Karl Polanyi la fin du XVIIIème siècle voit plus que l'évolution de la structure du marché, l'évolution de la structure sociale. Le passage d'un marché réglementé a un marché autorégulé qui «inscrirait les relations sociales au sein du système économique». Ce n'est plus alors le poids des institutions sociales (guildes ; corporations) mais l'impulsion économique qui serait déterminante dans la physionomie d'une société moderne. L'auteur considère que la thèse de Polanyi ne rend pas compte de la complexité des relations au sein de la structure économique et néglige le rôle de l'état. Pour autant elle a le mérite selon lui de faire du marché un lieu de rencontre à des fins d'échange ou se retrouve individu et groupe sociaux, ce que l'auteur appelle «une plaque tournante de la vie sociale», et de montrer que généralisation et autonomisation des relations marchandes sont des avancés vers la modernité.

Commentaires