« Kitâb al-Tawhîd », Muhammad ‘Abd al-Wahhab Fiche de lecture

« Kitâb al-Tawhîd », Muhammad ‘Abd al-Wahhab
Fiche de lecture de l'ouvrage « Kitâb al-Tawhîd », de Muhammad ‘Abd al-Wahhab, livre doctrinaire consacré au principe islamique de l'unicité divine.
№ 24198 | 2,480 mots | 0 sources | 2011
Publié le mai 05, 2011 in Religion , Théologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Né en 1703 dans un village du Najd dans une famille religieuse, l'auteur Muhammad ‘Abd al-Wahhab s'est très tôt intéressé aux sciences religieuses. Sa pensée a été influencée en partie par celle d'Ibn Taymiyah et de son élève Ibn Qayim. Ayant entrepris de nombreux voyages en Arabie et dans le Sud de l'Irak, il a été choqué par la généralisation et la banalisation des pratiques innovatrices contredisant le principe d'unicité divine. En 1744, alors qu'il tente de répandre des idées réformatrices en Arabie, il reçoit le soutien du prince de Dari‘yah, Muhammad b. Sa‘ud. Les deux hommes se lancent en guerre contre l'innovation et répandent l'idéologie wahhabite. En 1765, Muhammad b. Sa‘ud décède et est remplacé par son fils avec qui ‘Abd al Wahhab s'empare de Riyâdh. En 1792 Muhammad ‘Abd al-Wahhab meurt, son idéologie a alors été largement répandu en Arabie. L'ouvrage "Kitâb al-Tawhîd" est composé de 67 chapitres dont la grande majorité est consacrée à la démonstration de la contradiction entre les pratiques musulmanes et le principe d'unicité divine. La méthode de l'auteur est la suivante : il cite un ensemble de versets coraniques et de ‘Ahâdîth sur un sujet déterminé relatif au Tawhîd puis il fait un bref bilan de leur contenu.

Extrait du document:

Le titre « Juge des Juges » est jugé excessif. Le prophète a dit « le titre le plus ignoble aux yeux de Dieu est celui de l'homme qui s'appelle « Roi des Rois. » Le prophète a changé le nom d'un dénommé ‘Abû al-Hakam en ‘Abû Shurayh. De même il a interdit de porter un nom indiquant la soumission à un autre que Dieu tel que ‘Abd ‘Umar. Plaisanter avec le nom de Dieu et de son prophète est de l'incroyance.

Commentaires