« L'amour fou », André Breton Fiche de lecture

« L'amour fou », André Breton
Fiche de lecture de l'œuvre « L'amour fou », d'André Breton portant sur le thème principal de l'amour, ce dernier narrant des épisodes de sa vie amoureux notamment les coïncidences de la vie qui lui ont permis de rencontrer sa femme.
№ 16969 | 3,655 mots | 6 sources | 2010
Publié le juin 20, 2010 in Littérature
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les récits suivants Nadja (1928) qui relate la relation entretenue d'octobre 1926 à février 1927 par Breton avec une femme se faisant appelée Nadja seront marqués de l'empreinte du coup de foudre : Les Vases communicants en 1932, lié à Suzanne Muzard (bien qu'elle ne soit pas nommée, c'est à elle aussi, qu'est dédiée la dernière partie de Nadja), L'Amour fou en 1937 suscité par Jacqueline Lamba et Arcane 17 en 1944 illuminé par la rencontre avec Elisa Caro. La rencontre avec Jacqueline Lamba qui est donc au cœur de L'Amour fou, a lieu le 29 mai 1934. Aube, fille d'André Breton et de Jacqueline Lamba, naît à la fin de 1935 : c'est à elle que s'adresse le dernier chapitre du livre. Par ailleurs, L'Amour fou nous fait pénétrer dans le chantre de l'avant-garde fréquenté par Breton. De nombreux noms sont cités (et notamment en guise d'appui dans l'argumentation) : Lautréamont, Reverdy, Picasso, Jarry etc.

I. Une œuvre anti-littéraire
II. Le récit chronologique du coup de foudre
III. Un acte de foi dans la vie
IV. D'un hermétisme surréaliste

Extrait du document:

Pour goûter à l'œuvre de Breton, le lecteur doit renoncer à ses habitudes de pensée, aux exigences intellectuelles de cohérence et de vraisemblable. Il doit accepter de ne pas « comprendre », abandonner toute attitude de défense et laisser cheminer en lui, à son gré, ces phrases et leur opacité (parfois) éblouissante. C'est à ce prix, et à ce prix seulement, qu'une autre clarté naîtra d'elles et il pourra se trouver conduit là où il ne savait pas vouloir aller.

Commentaires