"L'anticolonialisme en France", Charles-Robert Ageron Fiche de lecture by bertille89

"L'anticolonialisme en France", Charles-Robert Ageron
Fiche de lecture de l'ouvrage de Charles Robert Ageron pour présenter les différents courants anticolonialistes à la fin du XIXe siècle et au début du XXe.
№ 21365 | 1,425 mots | 1 source | 2008
Publié le nov. 28, 2010 in Histoire , Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cette période voit l'émergence du concept véritable d'anticolonialisme, un courant politique avant tout, d'autant plus un courant d'opposition, sans unité aucune entre les différentes mouvances (radicaux, conservateurs, anarchistes, libéraux,...).Le mouvement n'est résolument pas populaire, bien qu'il soit constamment repris dans la presse, qui joue un rôle capital.
De plus, on ne voit quasiment aucun courant qui suggère l'abandon pur et simple des colonies, tous, ou presque, recommandent un changement soit de stratégie, soit de méthodes, au nom de principes parfois complètement opposés ( libéraux vs ouvriers). L'absence d'un front uni empêche toute forme de réalisation d'un quelconque projet qui aurait pu faire l'objet d'un consensus. S'ajoute à cela le dégoût pour la politique à mener (pour les postes-clefs de ministres des colonies et de gouverneurs) des élites intellectuelles, qui préfèrent rester dans la contestation passive, ce qui est sans nul doute une grande perte, car des individus d'exception aurait pu redresser la situation ; les élites "culturelles" ne prenant non plus que peu d'initiatives, à peine Hugo, Anatole France, Maupassant et quelques autres abordent la question de manière timorée. La question perd du crédit dans le débat, et le surgissement de la Ière Guerre Mondiale signifiera la quasi-fin du débat politique, qui n'a cessé de perdre de l'importance après 1890.

1. L'Anticolonialisme avant 1905-1906
2. Anticolonialisme après 1905

Extrait du document:

Les premiers à dénoncer le système colonial sont les libéraux. Globalement, l'anticolonialisme avant 1905 est mû surtout par des courants bourgeois humanitaires, et d'autres d'opposition politique. Pour les libéraux les gaspillages financiers sont la cause première du mécontentement. Les anticolonialistes libéraux sont surtout des personnages politiques ou des grands industriels, des grands financiers.

Commentaires