"L'Etat Importé", Bertrand Badie Fiche de lecture

"L'Etat Importé", Bertrand Badie
Fiche de lecture sur le livre de Bertrand Badie "L'Etat importé" dans lequel l'auteur étudie les fonctions ou aspects qui, empiriquement échappent au pouvoir de l'Etat et qui sont pourtant essentiels.
№ 20533 | 2,375 mots | 1 source | 2009
Publié le oct. 24, 2010 in Relations Internationales , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Bertrand Badie, est un politologue français spécialiste des relations internationales. Professeur des universités à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et enseignant-chercheur associé au Centre d'Etudes et de Recherches Internationales, il a écrit des ouvrages traitant généralement du statut de l'Etat et notamment de l'importance qu'a la culture dans le rapport entre les Etats. Il étudie dans La Fin des Territoires et dans l'Etat Importé les fonctions ou aspects qui, empiriquement échappent au pouvoir de l'Etat et qui sont pourtant essentiels. Selon ses analyses dans L'Etat Importé, on retrouve souvent ces petits pouvoirs que l'Etat ne détient plus, comme ayant leur part de responsabilité (plus considérable qu'elle n'en a l'air) dans des problèmes et conflits très importants. Ce sont ces recherches et analyses qui lui ont d'ailleurs valut la place de chercheur dans le domaine de la paix et de résolution de conflit.

I. L'universalisation manquée, une possible déviance créatrice
II. Les différentes faces d'une thématique au cœur de l'actualité

Extrait du document:

Cependant, dans la grande majorité des cas, les modèles ne sont pas correctement assimilés et cela est surtout dût au dysfonctionnement des produits importés. Ceux-ci sont très divers, ils vont du jeu politique au débat occidental. Ils sont inadaptés dans la mesure où ils ne correspondent pas au pays qui les importe. C'est le cas du jeu politique, qui est illustré par l'exemple de plusieurs ex-colonies qui copient les institutions de leurs colonisateurs. En effet, celui-ci est clairement dysfonctionnel car «  exogène », c'est-à-dire qu'il vient de l'extérieur et n'est pas le résultat d'un progrès du pays même. Cette « universalisation manquée », résultant de l'inadaptation de ces produits, peut avoir plusieurs conséquences.

Commentaires