« L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme », Weber Max Fiche de lecture

« L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme », Weber Max
Fiche de lecture de l'essai « L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme », de Weber Max se demandant si la religion est le seul facteur qui ait influencé les choix économiques et le développement de la rationalité.
№ 21728 | 3,325 mots | 0 sources | 2009
Publié le déc. 12, 2010 in Sciences Politiques , Sociologie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Max Weber est né en Allemagne en 1864, dans un milieu familial aisé et protestant, comprenant des hauts fonctionnaires et des industriels. Influencé par Marx (dont il se détache par la suite), Kant, Nietzsche, il reçut une formation complète, étudiant l'histoire, la philosophie, l'esthétique, la théologie, le droit et l'économie, qu'il enseignera d'ailleurs. En 1910, il participe à la création de la société allemande de sociologie. Engagé politiquement contre Guillaume II et contre l'antisémitisme, il adhère en 1918 aux sociaux-démocrates, et fait partie de la délégation allemande au Traité de Versailles, avant de participer à la rédaction de la Constitution de la République de Weimar. Il meurt en 1920, de maladie. Si son œuvre majeure reste Économie et Société, L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme pose les fondations de sa théorie. Cet essai sociologique est une œuvre de réflexion sur un thème en rapport avec les comportements et représentations sociaux.

I) Le problème
II) L'éthique de la besogne dans le protestantisme ascétique

Extrait du document:

Ces constatations réalisées, Weber conclut donc que la corrélation entre la confession religieuse et la place de l'individu dans la société –déterminée par le développement économique de l'individu- n'est pas qu'un hasard. Il s'intéresse donc à la Réforme, autrement dit la scission entre Église catholique et Église protestante. Pour lui, les caractéristiques de la vie économique résultent de la religion réformée, et dans l'éthique qu'elle impose à l'égard du travail.

Commentaires