"L'Etre et le néant" de Sartre Fiche de lecture by charlienn

"L'Etre et le néant" de Sartre
Fiche de lecture de l'ouvrage "L'Etre et le néant" de Sartre montrant comment altérité et transcendance s'articulent dans cette œuvre, et pourquoi cette articulation est au cœur de la problématique sartrienne.
№ 25577 | 6,620 mots | 6 sources | 2011 | FR
Publié le juil. 28, 2011 in Philosophie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans Sein und Zeit, en faisant de la transcendance une dimension fondamentale du Dasein, Heidegger propose une nouvelle manière d'aborder la question de la transcendance. Celle-ci n'est plus quelque chose d'extérieur au sujet, elle appartient à l'être au monde qui, sans cesse, se projette hors de lui-même. Sartre, dans l'Etre et le Néant, s'inspire profondément de cette nouvelle conception, en faisant de ce dépassement une propriété de la conscience, qui dépasse et devient autre à ce qu'elle est. Cette étude cherchera à montrer comment cette transcendance de la conscience s'articule avec la problématique de l'altérité.

1.Altérité et transcendance s'impliquent dans l'œuvre
2. Les conséquences pour l'homme de cette implication: frustration, mauvaise foi mais aussi (et surtout!) liberté
3. Si les deux termes s'impliquent, ils s'opposent paradoxalement

Extrait du document:

Afin de comprendre le rapport entre transcendance et altérité chez Sartre, il faut d'abord s'interroger sur le rapport entre en soi et pour soi, rapport qui seul rend possible la transcendance. Dès l'introduction, Sartre présente les deux types d'être que sont l'en soi et le pour soi. L'être « en soi » est un être plein, c'est-à-dire un être « opaque à lui-même parce qu'il est rempli de lui-même » . Cette plénitude de l'en soi rend toute distance impossible entre lui et lui-même, en ce sens le terme est impropre puisque l'en soi n'a donc pas véritablement de « soi » (le « soi » étant un réfléchi est que l'en soi ne peut l'être). En étant ce qu'il est, l'en soi n'a ni dehors ni dedans, il est pure synthèse du soi avec soi et est donc pleinement positif.
  • Commentaire de la pièce de théâtre «Les Mains sales », de Jean-Paul Sartre se demandant comment dans cette pièce l'individuel se comporte à l'égard du politique.
    № 17735 | 1,425 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture sur l'ouvrage "Huis clos"de Jean Paul Sartre portant sur la manière dont Sartre a utilisé l'art théâtral pour illustrer plusieurs principes de sa philosophie existentialiste.
    № 16219 | 2,880 mots | 0 sources | 2010 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du texte « Faire et avoir : la possession » extrait de "L'être et le néant" de Jean-Paul où l'auteur pose le sport comme une activité synthétique d'instrumentalisation de la nature par l'Homme.
    № 28289 | 2,465 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires