"L'invention de la République, le modèle américain" de D. Lacorne Fiche de lecture by chouchca

"L'invention de la République, le modèle américain" de D. Lacorne
Fiche de lecture sur l'ouvrage du politologue Denis Lacorne, paru en 1991, qui s'intéresse à la politique comparée, au gouvernement, à la politique étrangère et à l'histoire des Etats-Unis.
№ 4347 | 1,510 mots | 0 sources | 2007
Publié le mars 13, 2008 in Histoire , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Denis Lacorne est diplômé de science-po Paris, où il enseigne aujourd’hui en tant que responsable de l'option Etats-Unis du Master de Recherche "Sociétés et Politiques Comparées".
Après des études aux USA, il est entré au CERI (centre d’études et de recherches internationales) en 1982.
Les USA apparaissent comme les grands fondateurs de la République, pourtant ils ne sont que des imitateurs : cette révolution est le produit des Lumières. Les USA n’ont pas été directement une république.
Ce modèle, souvent perçu comme a-historique, ne l’est pas en fait.

Extrait du document:

Les USA ont aussi légèrement remanier leur histoire pour donner cette impression de facilité et de constitution inhérente…par exemple, en rapprochant les célébrations des bicentenaires de l’indépendance et de la constitution, de telle sorte que la majorité des américains sont persuadés que Jefferson (auteur de la déclaration d’indépendance, admirateur des lumières, avocat, naturaliste, diplomate, législateur, philosophe, architecte, président des USA…) est un père fondateur de la constitution (alors qu’il était ministre en France à ce moment) et ne connaissent pas James Madison (le plus important des « pères fondateurs » qui sera aussi président).
On obtient donc une mystique populaire qui commence avec «Nous le peuple des Etats-Unis». continue avec la «cérémonie du serment» pour les candidats à la naturalisation affirmant qu’il s’engagent à défendre la constitution des USA.

Commentaires