« L'outre-mer français, un espace singulier », Jean-Christophe Gay Fiche de lecture by Massai

« L'outre-mer français, un espace singulier », Jean-Christophe Gay
Fiche de lecture de l'œuvre « L'outre-mer français, un espace singulier », de Jean-Christophe Gay portant sur l'histoire et la géographie de la France outre-mer. (pdf)
№ 22349 | 4,655 mots | 4 sources | 2010
Publié le janv. 31, 2011 in Géographie , Histoire
12,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'expression DOM-TOM (Département d'outre-mer et Territoire d'outre-mer) date d'une trentaine d'années. L'expression « territoire d'outre-mer » a été supprimée en 2003. L'outremer permet à la France d'avoir un domaine maritime de 11 millions de kilomètres carrés. Ces territoires sont caractérisés par leur tropicalité. Ils représentent 2,6 millions d'habitants sur environ 120 000 kilomètres carrés (en excluant la Terre Adélie sur laquelle la France n'a qu'une souveraineté limitée) soit un vingt-cinquième de la population française. En termes géographiques, l'outre-mer n'a pas évolué depuis vingt ans, par contre en termes administratifs, les évolutions sont importantes. Nous étudierons dans ce présent document, l'ouvrage « L'outre-mer français, un espace singulier », écrit par Jean-Christophe Gay dans lequel ce dernier explose la géographie de l'espace français ultramarin.

Chapitre 1. La production de l'espace ultramarin français
Chapitre 2. Les départements d'outre-mer et les autres
Chapitre 3. Des villes et des marges

Extrait du document:

De 1536 à 1664, la France s'empare des départements d'outre-mer actuels et de Saint-Pierre et- Miquelon. En 1536, Jacques Cartier s'empare de Saint-Pierre-et-Miquelon au retour de son deuxième voyage au Canada. Au dix-septième siècle est fondée la Compagnie des îles d'Amérique qui colonise la Guadeloupe et la Martinique. Des années 1840 jusqu'au début du vingtième siècle, le reste des territoires d'outre-mer est annexé à l'exception de la Terre Adélie.

Commentaires