"La France virile, des femmes tondues à la libération", Fabrice Virgili Fiche de lecture by bertille89

"La France virile, des femmes tondues à la libération", Fabrice Virgili
Fiche de lecture de l'ouvrage de Fabrice Virgili "La France virile, des femmes tondues à la Libération" qui jette une lumière nouvelle sur l'épuration à la Libération en en montrant le caractère sexué. (pdf)
№ 20816 | 4,105 mots | 1 source | 2009
Publié le oct. 31, 2010 in Histoire , Sociologie , Questions Sociales
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les travaux de Fabrice Virgili ouvrent un vaste champ historique qui est celui de la construction de la masculinité sur laquelle encore peu de travaux existent1. On peut regretter que cette question ne soit abordée que dans la dernière partie pour expliquer que le phénomène des tontes correspond à un besoin de renaissance virile et de reprise du contrôle social par les hommes de la Libération. Cette question mérite d'être plus développée et apelle des travaux à sa suite. Un autre regret, que partage l'auteur du livre, est la faiblesse des travaux sur les « tondues » à l'échelle europénne qui empêche de tracer tout à fait les contours d'un phénomène qui a dépassé les frontières françaises.

I) Introduction à la fiche de lecture
II) Lecture suivie

Extrait du document:

Le décalage entre l'importance symbolique des relations sexuelles avec les Allemands et leur absence d'influence sur les événements ne peut être compris qu'à travers les représentations que s'en font les contemporains : les témoignages à la Libération dessinent l'image d'un pays en pénurie où certaines femmes du fait de leur relation avec les Allemands vivent dans l'abondance, image d'une opposition entre la souffrance d'une population et la « jouissance » de quelques unes. Ces relations sont perçues comme un risque de dissolution de l'identité nationale par acculturation ou assimilation. L'assimilation de la tonte et de la collaboration dite sexuelle est contemporaine des
événements. Mais il est important de souligner que la coupe des cheveux n'est pas le châtiment d'une collabration sexuelle, mais le châtiment sexué de la collaboration.

Commentaires