« La peau de chagrin », Balzac Fiche de lecture

« La peau de chagrin », Balzac
Fiche de lecture de l'œuvre « La peau de chagrin », de Balzac narrant l'histoire d'un noble ruiné, qui, au bord du suicide, acquiert une peau de chagrin, véritable talisman qui lui permet d'exaucer tous ses vœux.
№ 22425 | 2,215 mots | 0 sources | 2009
Publié le janv. 31, 2011 in Littérature
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Honoré Balzac (1799-1850), issu de la petite bourgeoisie provinciale, abandonne ses études de droit pour se consacrer à la littérature. Ses débuts ne lui valent guère de succès, comme ses pièces de théâtre, ou ses romans historiques à la manière de Walter Scott. Il croule sous les dettes, mais il mène un travail forcené et remporte enfin quelques succès. L'œuvre de sa vie est la Comédie Humaine qui, regroupant romans, contes et essais, rend compte de la société du XIXème siècle. La Peau de chagrin est publiée en 1831 (au début de la Monarchie de Juillet) dans les journaux, puis dans les Romans et contes philosophiques. Placé par la suite, à la tête des « Études philosophiques » comme une transition, voulue par Balzac entre les « Études de mœurs » qui précèdent les « Études philosophiques ».

Extrait du document:

La Peau de chagrin est une réflexion philosophique. Elle présente une esquisse d'une théorie sur l'énergie : selon Balzac, chacun dispose d'un capital d'énergie qu'il peut choisir de dépenser avec prodigalité ou avec parcimonie (une existence est brève lorsqu'elle est remplies de passions ou longue lorsqu'elle est calme et sans jouissance). Le roman correspond donc à son avis à « la formule de la vie humaine ».
  • Dissertation qui pose la question de savoir en quoi la séduction fait avancer toutes les intrigues du roman de Balzac.
    № 6045 | 930 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé portant sur la mort dans "Le Père Goriot" d'Honoré de Balzac.
    № 25316 | 1,350 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire d'un extrait de l'œuvre « La peau de chagrin », de Balzac visant à étudier la vitesse du récit en insistant sur les moyens par lesquels le narrateur restitue les pensées des personnages.
    № 19025 | 2,015 mots | 0 sources | 2009 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires