« Le capitalisme clandestin : l'illusoire régulation des places offshore » de Thierrt Godefroy et Pierre Lascoumes Fiche de lecture by Mystere

« Le capitalisme clandestin : l'illusoire régulation des places offshore » de Thierrt Godefroy et Pierre Lascoumes
Fiche de lecture portant sur cet ouvrage de Godefroy et Lascoumes portant sur la thèse selon laquelle les places offshore sont aujourd'hui des acteurs essentiels et intégrés à la finance internationale.
№ 27586 | 1,110 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le janv. 03, 2012 in Économie , Relations Internationales , Finances
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

C'est à un problème global de déréglementation financière qu'il faut faire face, les centres offshore ne se distinguant pas de l'onshore. Ces deux pôles se divisent le travail en matière de finance.
Quant aux centres offshore, ils ont encore une longue vie devant eux grâce à leur intégration réussie à la finance internationale, leur souveraineté politique malléable, la tolérance en ce qui concerne les résidences de complaisance, la diversification et la complexification de l'ingénierie financière ainsi que l'offre de prime fiscale.

1. Le Capitalisme opaque
2. L'impossible régulation ?

Extrait du document:

Les 40 recommandations: elles ne concernent que l'argent issu du trafic de drogue et donnent l'immunité pénale aux banques qui coopèrent. Les accepter devient un passage obligé pour les Etats s'ils ne veulent pas passer pour des protecteurs des circuits financiers clandestins. Le système repose sur un contrôle par les pairs. De 1996 à 2000 les paradis fiscaux sont de plus en plus remis en cause en tant que refuges du crime organisé et facteurs de déstabilisation financière internationale. Peu à peu la question s'autonomise et dépasse celle du blanchiment: des listes de pays non coopératifs sont publiées.

Commentaires