"Le Droit saisi par la photographie" de Bernard Edelman Fiche de lecture

"Le Droit saisi par la photographie" de Bernard Edelman
Fiche de lecture portant sur l'essai de Bernard Edelman " Le Droit saisi par la photographie " traitant des rapports entre la photographie, le cinéma et le droit sous un angle marxiste.
№ 16225 | 2,930 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 27, 2010 in Droit , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Bernard Edelman est un philosophe marxiste et juriste français, spécialiste du droit d'auteur. Avec "Le Droit saisi par la photographie" – sous titré "Eléments pour une théorie marxiste du droit" - il nous offre une lecture marxiste des rapports entre la photographie, le cinéma et le droit. Pour l'auteur, le droit est un fruit du capitalisme, teinté d'idéologie bourgeoise. Pour démontrer cela, il s'appuie sur la définition de l'homme comme sujet de droit et sur l'évolution de la jurisprudence vis-à-vis de la propriété intellectuelle des photographes et cinéastes.

Extrait du document:

Les évolutions du droit, dans sa prise en compte des nouvelles technologies, et ici de la notion de propriété individuelle et d'œuvre d'art, sont axées sur la production, sur l'industrie et non pas sur ces technologies, ces arts en eux-mêmes. En effet, si aujourd'hui le droit reconnaît la photographie et le cinéma comme des arts, ce n'est pas en s'appuyant sur les aspects esthétiques des créations produites mais bel et bien sur leurs aspects mercantiles et commerciaux. Ce n'est pas une accusation du droit en lui-même qu'écrit l'auteur, mais une dénonciation des dissimulations dont il s'entoure, se faisant passer pour une institution neutre et objective.

Commentaires