Le leader : un rôle-clé dans un monde de changement Fiche de lecture by lyzela

Le leader : un rôle-clé dans un monde de changement
Fiche de lecture sur l'ouvrage de Jay A. Conger traitant de la manière dont les leaders exercent leur influence par leur interprétation de la mission de l’organisation, et par la manière dont ils la communiquent.
№ 3550 | 4,000 mots | 2 sources | 2007
Publié le févr. 18, 2008 in Sociologie , Management , Ressources Humaines
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans le contexte mouvant actuel, au-delà des changements de structure, les fonctionnements internes traditionnels sont également remis en cause. Les managers doivent gérer le stress au sein de l’organisation, encourager l’innovation, et accroître la capacité d’adaptation. Dans des structures de moins en moins hiérarchiques, le management ne se fait plus par l’autorité, les ordres. Les managers doivent davantage endosser le rôle de leaders, c’est-à-dire se montrer capable d’influencer autrui et de mobiliser une collectivité (groupe, équipe, entreprise).

I – J. Conger : un langage du leadership
1 – La formulation
2 – Techniques rhétoriques

II – Contexte théorique
1 – Nouvelles théories du leadership
2 – Le leader comme berger
3 – Un engagement d’autant plus fort

III – Une technique efficace aux dérives possibles
1 – Application de la technique
2 – Dérives possibles : manipulation ou distorsion de l’information

Extrait du document:

Dans un monde de changement, les organisations, et avec elles leurs dirigeants et managers, sont confrontés à de nouveaux défis. D’une part, le contexte global en pleine évolution change la donne des organisations : nouveaux marchés, nouvelles ressources en main d’œuvre mobilisable… De même, les dirigeants doivent être cosmopolites et être à même d’exercer dans des pays de cultures parfois fort différentes. Cependant, la globalisation affecte surtout l’organisation en son sein. Le changement agit notamment sur la structure de l’organisation, en bouleversant les relations d’autorité, les mécanismes de coordination, le degré de centralisation, ou la conception des tâches. En effet, la globalisation a amené davantage de décentralisation, une étendue accrue du contrôle, une spécialisation moindre du travail, et la constitution d’équipes, entre autres. Le changement agit également sur les personnes : de nouvelles attitudes, attentes ou perceptions de la part des employés nécessitent l’amélioration continue de l’organisation.

Commentaires