« Le Livre du Thé », Okakura Kakuzô Fiche de lecture by Fealya

« Le Livre du Thé », Okakura Kakuzô
Fiche de lecture de l'ouvrage « Le Livre du Thé », d'Okakura Kakuzô s'interrogeant sur les valeurs du thé. (pdf)
№ 27969 | 970 mots | 1 source | 2010 | FR
Publié le févr. 21, 2012 in Histoire , Médecine et Santé , Littérature Etrangère
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Gabriel Mourey Okakura Kakuzô né le 14 février 1862, fut un érudit japonais ayant contribué au développement des arts japonais. Il écrivit le célèbre Livre du Thé en 1906. Il mourut le 2 septembre 1913. « Le Livre du Thé », en anglais « The Book of Tea », explique l'Art du Thé (le Chanoyu), la philosophie du thé asiatique, à l'intention du public occidental. Il aide à mieux comprendre le raffinement de l'esthétisme japonais. Il permet une ouverture d'esprit sur l'Orient, et de comprendre à quel point les critères du beau sont différents en Occident. L'auteur nous ramène aux valeurs de la vie intérieure, à la méditation et au partage de la boisson suprême, qui a façonné un art de vivre admiré en Occident.

Extrait du document:

À l'époque où le thé n'était pas encore reconnu comme un breuvage noble, il fut longtemps considéré comme une médecine. Jusqu'au VIIIe siècle, où la Chine le fit apparaître comme l'un des plaisirs raffiné de l'époque. Et ce n'est qu'au XVe siècle, que le Japon en fit une véritable religion esthétique, et créa : la Voie du Thé. Je ne pensais pas qu'en premier lieu le thé fut considéré comme une médecine. J'aurais cru que l'aspect médicinal du thé serait apparu après l'avoir reconnu comme un breuvage noble, puis comme une religion. En Occident, nous avions beaucoup de préjugés sur l'Asie et les Asiatiques.

Commentaires