"Le manifeste du Parti communiste" de Marx Fiche de lecture by Annalou

"Le manifeste du Parti communiste" de Marx
Fiche de lecture qui rend manifeste le sens des combats commencés en Europe contre le capitalisme.
№ 5491 | 2,555 mots | 0 sources | 2008
Publié le mai 05, 2008 in Histoire , Philosophie , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Marx rédige "le manifeste du parti communiste" en s’appuyant sur les Principes du Communisme d’Engels. "Le Manifeste du parti communiste" n’est ni un programme politique, ni un catéchisme ou un système de croyance.
Ce manifeste se divise en quatre chapitres.
Le premier marque l’entrée du matérialisme historique dans la philosophie, c’est-à-dire l’explication de l’histoire par la lutte des classes, le second analyse la position des communistes, le troisième s’intéresse aux différentes théories socialistes et le dernier résume les motivations de la classe prolétaire.

1. Biographie des auteurs

2. Thèses

3. Mise en perspective

Extrait du document:

La première parie du Manifeste du parti communiste, « Bourgeois et prolétaires » est essentielle car elle explique la division de la société moderne, ce qui est à la base du raisonnement marxiste.
« L’histoire de toute société jusqu’à nos jours est l’histoire de la lutte des classes. » Cette expression renverse la conception hégélienne. Ce ne sont plus les luttes entre peuples, les guerres qui font avancer l’histoire. Les luttes de classes seraient les réels moteurs des progrès de l’humanité. Pour le démontrer Marx part du constat général d’une opposition entre classe dominante et dominée au cours de l’histoire. La bourgeoisie qui a elle-même été opprimée sous le système féodal a substitué aux anciennes de nouvelles classes en simplifiant l’opposition. Ainsi dans la deuxième moitié du XIXe il ne resterait plus que deux classes sociales en conflit : la bourgeoisie et le prolétariat. Celles-ci sont nées du développement progressif du capitalisme. En effet, les nouvelles techniques ont permis un élargissement du commerce et la naissance de nouveaux moyens d’échange qui sont les bases de la puissance bourgeoise. Cette classe a par la suite, sous couvert de grandes valeurs de liberté, pris part à la vie politique pour la dominer.

Commentaires