"Le système des objets" de Jean Baudrillard Fiche de lecture by vanessav

"Le système des objets" de Jean Baudrillard
Fiche de lecture sur l'ouvrage de Baudrillard dans lequel il montre que les relations que nous entretenons avec les objets se sont profondément transformées avec l'avènement de la société de consommation de masse.
№ 9503 | 1,820 mots | 0 sources | 2008
Publié le déc. 24, 2008 in Sociologie , Consommation
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La consommation est «un mode actif de relation (non seulement aux objets, mais à la collectivité et au monde), un mode d'activité systématique et de réponse globale sur lequel se fonde tout notre système culturel» (Baudrillard, 1968: 275).
Ni le volume des biens, ni la satisfaction des besoins suffisent à définir la consommation, ils n'en sont qu'une condition préalable. Tout le temps on a acheté, possédé, etc., mais on ne consommait pas. On parle de consommation pour la société contemporaine car elle est la «totalité virtuelle de tous les objets et messages constitués dès maintenant en discours plus ou moins cohérent» (Baudrillard, 1968: 276).

I/ Analyse des objets dans un système objectif

II/ Analyse des objets dans un système subjectif et non-fonctionnel
A- Le double sens des objets anciens
B- La collection

III/ Le système socio-idéologique des objets et de la consommation
A- Modèles et séries
B- Le crédit
C- La publicité

Extrait du document:

«La configuration du mobilier est une image fidèle des structures familiales et sociales d'une époque» (Baudrillard, 1968: 21). Dans cette partie, Baudrillard se donne pour objectif d'étudier l'évolution que connait l'ameublement dans les intérieurs des classes moyennes pour s'interroger sur le sens nouveau que trouvent ces objets dans la vie quotidienne.
Il compare ainsi, l'intérieur bourgeois et l'intérieur moderne. L'intérieur bourgeois est caractérisé par l'obsession morale dans le sens où chaque objet, qui occupe une destination stricte, est empreint d'une idéologie patriarcale. Cette obsession morale confère à ces intérieurs une certaine théâtralité.

Commentaires