Les agences de notation financières Fiche de lecture by coolissimo1

Les agences de notation financières
Ensemble de 15 mini -fiches de lecture autour de la question du cadre réglementaire des agences de notation. Est-il toujours adapté au rôle prépondérant qu'elles tiennent sur les marchés financiers ?
№ 26506 | 7,105 mots | 15 sources | 2011 | FR
Publié le oct. 05, 2011 in Économie , Finances
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il s'agit de 15 fiches de lecture synthétisant la recherche de réponses à plusieurs questions concernant la responsabilité des agences de notation.

Autrefois réservée à un public averti, les articles financiers tiennent aujourd'hui une place à part entière dans les médias. Conjoncture économique oblige. De plus en plus, les journalistes n'hesitent plus à nous parler dans un langage de spécialistes assortis de “AAA”, “BB-“ ou encore “D”, qu'initialement, seul les initiés pouvaient décrypter. Il s'agit en fait de notes attribuées par des agences de notation financière, mais à quoi servent-elles ?
Ces agences ont pour activité d'évaluer les risques liés à des émissions de dettes ainsi qu'aux émetteurs de titres eux-mêmes pouvant être des entreprises, des banques, des compagnies d'assurance, des collectivités locales ou encore des Etats.
Les agences de notation permettent donc, a priori, d'améliorer l'information sur les marchés financiers. Initialement, la notation des agences par une simple juxtaposition de lettres, presque unique et admise au niveau mondial, devait permettre une comparabilité internationale des risques induits par produits financiers, rendue necessaire avec la mondialisation de la finance.

1. Fiche de lecture 1
« Le rôle des agences de notation »,
Regards croisés sur l'économie 2008/1 No. 3, p. 265-266
Brand Thomas : Chief Financial Officer chez K&K Screw Products LLC
2. Fiche de lecture 2
« Are Credit Rating Agencies Useless? The Role of Rating Agencies in European Bond Markets: Information Transmission vs. Spread Stabilization » International Conference of the French Finance Association (AFFI), Mai 2011
Jean-Noël ORY et Philippe RAIMBOURG (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
3.Fiche de lecture 3
« Credit Rating Agencies and the Financial Crisis: Less Regulation of CRAs Is a Better Response » Journal of International Banking Law and Regulation (Volume 25, Issue 4, 2010)
Lawrence J. White (Stern School of Business, New York University)
4. Fiche de lecture 4
« Regulating Credit Ratings Agencies: Where To Now? » The CAPCO Institute Journal of financial transformation (Volume 31, 2011)
Amadou N. R. Sy (Chef de division adjoint, FMI)
5.Fiche de lecture 5
« La crise grecque, leçons pour l'Europe » Revue économique, 2011/3 Vol. 62, p. 383-394
Daniel Cohen (économiste français, École d'Économie de Paris)
6. Fiche de lecture 6
« Notation financière : le marché corrupteur » Alternatives Economiques, No. 292 - juin 2010
Jacques Adda (Economiste, Université Bar-Ilan, Israel)
7. Fiche de lecture 7
« What If Credit Rating Agencies Were Downgraded? Ratings, Sovereign Debt and Financial Market Volatility »
Paolo Baffi Centre Research Paper No. 2011-107
Masciandaro, Donato (Department of Economics)
8. Fiche de lecture 8
« Renforcer la réglementation des agences de notation de crédit »
Sharon Bowles (Commission des affaires économiques et monétaires au parlement européen, Mars 2011)
9. Fiche de lecture 9
« La notation dans la prévention des crises de crédit »
Les cahiers Irice, 2010/2 No. 6, p. 197-200.
David François
10. Fiche de lecture 10
« Les enjeux de la notation financière » ,
Revue française de gestion, 2003/6 no 147, p. 67-76
Raimbourg Philippe
11. Fiche de lecture 11
« The Governance of Credit Rating Agencies in the European Regulation:
The Right Way to Enhance Market Competition? »
International Journal of Contemporary Business Studies Vol 2, No. 4 April 2011
Dr.Francesca Gennari and Dr.Luisa Bosetti (University of Brescia)
12. Fiche de lecture 12
« Have Rating Agencies Become More Conservative? Implications for Capital Structure and Debt Pricing »
Ramin Baghai, Henri Servaes (London Business School) and Ane Tamayo (London School of Economics)
13. Fiche de lecture 13
« Marchés émergents et agences de notation : prévention des risques
ou «certification» sans suite ? »
Egidio Luis Miotti, Stéphanie Prat et Edgardo Torija-Zane
(Service de la Recherche Economique Natixis)
14. Fiche de lecture 14
« Rethinking Regulation of Credit Rating Agencies: An Institutional Investor Perspective »
Council of Institutional Investors, April 2009
San Diego Legal Studies Paper No. 09-014
Frank Partnoy (University of San Diego School of Law)
15. Fiche de lecture 15
«The Credit Rating Agencies»
Journal of Economic Perspectives, Vol 24, No. 2, Spring 2010, p. 211–226
Lawrence J. White (Stern School of Business, New York University)

Extrait du document:

L'intérêt initial des agences de notation était d'évaluer le risque de défaut de paiement des entreprises ou des états, en attribuant une note reflétant la qualité des titres qu'ils émettent.
Ces notes s'échelonnent de AAA pour les titres d'excellente qualité jugés “sans risque” jusqu'à D pour ceux comportant un risque de défaut très élevé. Les taux d'intérêt associés à ces titres de créance sont correlés à la notation qui leur a été attribuée, et permettent donc aux investisseurs de discriminer aisément les “bons titres” (investment-grade securities) des “mauvais” (speculative-grade ou encore junk bonds).
Tout l'intérêt de cette activité est d'augmenter l'efficience du marché en assurant une meilleure visibilité pour les investisseurs et les prêteurs.

Commentaires