"Libertinage et philosophie au XVIIème siècle" de A. McKenna et F. Moreau Fiche de lecture by naiah

"Libertinage et philosophie au XVIIème siècle" de A. McKenna et F. Moreau
Fiche de lecture portant sur l'ouvrage écrit par Antony Mckenna et Pierre-François Moreau concernant les libertins, le libertinisme et la philosophie.
№ 4231 | 2,270 mots | 0 sources | 2008
Publié le mars 10, 2008 in Histoire , Philosophie , Sociologie , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Qu'est-ce que le libertinage érudit ? «la philosophie, psychologie, histoire y sont intéressées». La forme du libertinage est dispersée et estompée, sa référence négative est la religion, et il diffère de la philosophie.
Les libertins à l’âge classique, se situent entre les «libertins spirituels» du XVIème siècle et les philosophes du XVIIIème siècle : entre l’hétérodoxie interne à la religion des premiers et l’hétérodoxie morale des seconds, où leur trouver une place ?
On peut définir leurs thèses par des contenus comme l’impiété, mais c'est réducteur. On peut les rapprocher par trois points de vue : un certain type d’écriture, une tradition, et une culture particulière.

Extrait du document:

Il y a à l'époque, une scission affirmée entre les doctes et le peuple, qui se poursuit chez les doctes même par une seconde scission, celle de la sphère publique et de la sphère privée. C’est cette deuxième scission qui donne leur marque aux textes libertins. Il y a aussi une certaine conscience d’époque, où il s’agit de tirer les leçons de l’ébranlement des certitudes et d’apprendre à vivre avec lui, soit en reconstruisant sur de nouvelles bases les règles de l’ordre, soit en acceptant le désordre comme nouvelle règle du jeu. A l’intérieur d’une telle conscience, des tendances conservatrices et provocatrices peuvent coexister.
Si une école doit convenir aux libertins, c’est sûrement celle qui n’affirme pas de système, soit le scepticisme. Mais on ne peut uniquement assimiler libertinisme et le scepticisme, car ils sont aussi associés avec Epicure, Averroès, etc. Les libertins n'ont pas de cohérence philosophique forte. Mais ils sont loin d’être indifférents aux enjeux de la philosophie.
  • Dissertation répondant a la question qui demande si l'autonomie de la philosophie vis à vis des autres "sciences" telle qu'elle a été enseignée oralement par Socrate, est respectée par son disciple Platon.
    № 15120 | 1,585 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture de l'ouvrage « Droits d'ingérence », de Philippe Moreau Defarges se demandant si l'institutionnalisation du droit d'ingérence permet de maintenir une ambiance de paix entre les pays.
    № 20089 | 6,660 mots | 0 sources | 2010 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Réflexion sur la philosophie et sur l'idée qu'elle puisse représenter un danger potentiel, pour soi ou pour les autres, et pour quelles raisons.
    № 616 | 770 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires