"Mémoires d'une jeune fille rangée" de Simone de Beauvoir Fiche de lecture by sissi29

"Mémoires d'une jeune fille rangée" de Simone de Beauvoir
Fiche de lecture de l'ouvrage "Mémoires d'une jeune fille rangée" de Simone de Beauvoir dans lequel elle raconte sa vie d'enfant puis d'adolescent et ses premiers pas dans le monde des adultes.
№ 28094 | 3,315 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le mars 19, 2012 in Littérature
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Mémoires d'une jeune fille rangée est publié en 1958 aux éditions Gallimard. Il représente le premier ouvrage de la trilogie que s'est fixée Simone de Beauvoir pour parler de sa vie. Les deux autres qui suivent sont La force de l'âge et La force des choses.
Dans ce premier volet, elle retourne à sa plus tendre enfance afin de la raconter. Ainsi son récit débute avec ses trois ans pour se terminer à son année d'agrégation de philosophie, soit les années trente.
Elle n'est pas tendre avec son milieu puisqu'issue d'un monde bourgeois, elle prend ses distances par la critique de ce futur tout tracé que voudraient les parents pour leurs enfants. Un monde dans lequel souvent les épouses sont des mères au foyer.

1. Biographie de l'auteur
2. Présentation de l'œuvre
3. Résumé de l'œuvre
4. Analyse de l'œuvre

Extrait du document:

Simone De Beauvoir est l'aînée de la famille. Une nounou s'occupe d'elle lorsque sa mère est trop occupée. Quant à son père, avocat, il est plus souvent au travail qu'à la maison, boulevard Raspail. Elle a un lien fort avec ses grands-parents et est choyée par sa tante Lili et d'autres membres de son entourage. L'interdit est un terme qu'elle refuse déjà, l'interdit la met hors d'elle et la fait pleurer. Elle vit dans un monde bien fixe où ses parents vont commencer à se disputer. La religion l'interpelle.
A l'âge de cinq ans, elle entre au Cours Désir et est contente de mettre les pieds à l'école. Ses années montrent son intelligence. Mais elle avoue se rabattre sur l'école car sa vie quotidienne « ne la rassasiait pas ».

Commentaires