"Nations et nationalisme" d'Eric Hobsbawm Fiche de lecture by Clothilde

"Nations et nationalisme" d'Eric Hobsbawm
Fiche de lecture sur l'ouvrage de l'historien britannique dans lequel il souligne à quel point les concepts de nation et nationalisme sont enracinés dans une époque et un contexte particulier.
№ 6486 | 4,475 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 18, 2008 in Histoire , Sciences Politiques , Sociologie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L’auteur, dans son introduction, part du postulat que l’on ne saurait comprendre l’histoire des deux siècles passés sans avoir une idée du terme «nation» et des vocables qui en découlent. Les nations ne peuvent être considérées comme «aussi vieilles que l’histoire» (W. Bagehot) : c’est un terme qui remonte, dans son sens moderne, au XVIIIème siècle.
L’auteur analyse ensuite les différents critères qui ont été retenus pour qualifier un peuple de «nation» : des critères «objectifs» tels que la langue ou l’ethnie et des critères «subjectifs», tel le sentiment d’appartenance à un groupe.

I. La nation, une nouveauté : de la révolution au libéralisme
II. Le protonationalisme populaire
III. La perspective des gouvernements
IV. 1870-1918 : la transformation du nationalisme
V. 1918-1950 : l’apogée du nationalisme

Extrait du document:

Eric Hobsbawm est un historien britannique né le 9 juin 1917 à Alexandrie en Egypte. Il vit à Vienne, à Berlin puis s’installe en 1933 en Angleterre et fait ses études à Cambridge où il obtient un Ph.D d’histoire. Il devient membre du parti communiste dès 1936 parti auquel il est toujours fidèle, mais tout en sachant prendre ses distances avec la ligne officielle, surtout à partir des événements de 1956. Il enseigne l’histoire au Birkbeck College de Londres, à la New School for Social Research à New York, puis à partir de 1976 à la British Academy. C’est un spécialiste du XIXème siècle de l’étude de la classe ouvrière anglaise. En 1994, paraît L’Age des extrêmes, livre traduit en trente sept langues et qui reçoit de nombreux prix : il traite du XXème siècle, décrit comme «le siècle le plus violent de l’histoire de l’humanité». Il est également l’auteur de l’Ere des révolutions 1789-1848 (1970).

Commentaires