« Notre écran quotidien, une radiographie du télévisuel », Guy Lochard et Henri Boyer Fiche de lecture by cilu

« Notre écran quotidien, une radiographie du télévisuel », Guy Lochard et Henri Boyer
Fiche de lecture de l'ouvrage « Notre écran quotidien, une radiographie du télévisuel », de Guy Lochard et Henri Boyer dans lequel les auteurs dressent une analyse de la télévision des années 90.(pdf)
№ 29369 | 1,975 mots | 1 source | 2012 | FR
Publié le févr. 19, 2013 in Communication , Cinéma , Médias
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Notre écran quotidien » est un ouvrage écrit par Guy Lochard et Henri Boyer en 1995. Il se présente comme une analyse de la télévision à cette époque. Il est constitué de quatre grandes parties que nous allons, ici, présenter et analyser. La première partie « Vitrines et arrière-boutique » évoque l'importance des professions et la notoriété. La deuxième partie « Dépendances et annexes » parle des relations entre la télévision, la politique et les institutions sociales. La troisième partie « Des produits recalibrés » présente les programmes et leurs genres. Enfin, la dernière partie « Des clients insaississables » expose l'activité du téléspectateur.

Partie I : « Vitrines et arrière-boutique »
Partie II : « Dépendances et annexes »
Partie III : « Des produits recalibrés »
Partie IV : « Des clients insaississables »

Extrait du document:

Dans la seconde partie, les auteurs font le lien entre télévision et politique. À l'époque, la télévision progressait par rapport aux autres médias. Elle permettait un accès à la « culture » facile et quasiment gratuite. Elle est, aussi, un lieu de transparence. La télévision est un média de masse par essence, c'est la gardienne du lien social. Elle répond au fantasme d'ubiquité et à la frénésie de visibilité. Elle est, donc, de plus en plus utilisée par les hommes politiques, notamment par le Général De Gaulle. C'est une institution médiatique au pouvoir décuplé.

Commentaires