"Pour une anthropologie des mondes contemporains" de Marc Augé Fiche de lecture by piponette

"Pour une anthropologie des mondes contemporains" de Marc Augé
Fiche de lecture portant sur l'ouvrage de l'anthropologue français Marc Augé, "Pour une anthropologie des mondes contemporains." et traitant de la place et du rôle d'antropologie dans la société d'aujourd'hui.
№ 14173 | 8,950 mots | 0 sources | 2010
Publié le mars 15, 2010 in Anthropologie , Sciences Politiques , Sociologie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cet ouvrage de l'anthropologue français Marc Augé est une réflexion sur l'anthropologie, rendue nécessaire par le besoin de compréhension de la crise sociale planétaire. L'anthropologie doit réinterroger ses concepts et ses méthodes pour appréhender la complexité de notre monde contemporain en proie aux mouvements contradictoires d'une prolifération des diversités et d'une abolition des barrières. L'auteur réfléchit à la place de la discipline et à sa légitimité dans cette nouvelle ère mondiale. Il soutient que l'anthropologie a toute sa place dans notre monde actuel, et peut-être même une place plus importante que jamais. Effectivement, le regard que porte l'anthropologie sur les mondes est pertinent et nécessaire pour tenter de comprendre cet état de surmodernité.

Extrait du document:

Marc Augé dresse un bilan du monde actuel pour démontrer la pertinence et la nécessité de la discipline anthropologique. Marc Augé semble au premier abord s'accorder avec la mort de l'exotisme, mais, d'un autre côté, il assigne à l'anthropologie des secteurs de la contemporanéité. Faisant cela, il tend à réintégrer la discipline dans un domaine clos. En ce sens, Marc Augé fait resurgir un nouvel exotisme, interne à la culture contemporaine globale dont les manifestations seraient diffuses et insaisissables. La mission de l'anthropologie est de traquer une altérité, qui n'étant pas prête a disparaître, emprunte de nouveaux visages puisque la globalisation rend désormais caduques les oppositions entre ici et ailleurs, entre tradition et modernité,

Commentaires