"Religion et politique en France depuis 1789" de Jacques-Olivier Boudon Fiche de lecture by hikari

"Religion et politique en France depuis 1789" de Jacques-Olivier Boudon
Fiche de lecture portant sur le livre de Jacques-Olivier Boudon qui analyse les conséquences de la Révolution française.
№ 13696 | 8,095 mots | 7 sources | 2010
Publié le févr. 18, 2010 in Histoire , Sciences Politiques , Religion
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Partant de la primauté du clergé sur les autres ordres dans l'Ancien-Régime, Jacques-Olivier Boudon montre que la Révolution Française va de pair avec la fin du monopole de l'Eglise catholique, en témoignent la renonciation des privilèges lors de la nuit du 4 août ainsi que l'article 10 de la déclaration des droits de l'homme faisant passer la religion en opinion religieuse.
Après la nationalisation des biens du clergé, la Constitution civile de ce dernier est votée le 12 juillet 1790, réduisant les diocèses, soumettant les évêques et les prêtres à l'élection ainsi qu'à un serment. Condamnée par Pie VI, cette Constitution divise le clergé : la moitié du bas clergé prête serment mais les évêques la refusent. Ce schisme divise l'Eglise entre clergé constitutionnel et clergé réfractaire.

Extrait du document:

Pour l'auteur, les manifestations de Juillet 1830 revêtent une forte dimension anticléricale étant donné le renforcement des liens entre Eglise et Etat opéré durant les années antérieures. Même si la liberté religieuse est conservée, le mouvement anticlérical se poursuit jusqu'en 1833 avec la mise à sac d'églises. Du point de vue politique, la charte de 1814 est reprise sans le préambule et sans mention de religion d'Etat : on revient à une stricte application du système concordataire. D'autre part, afin d'éviter la collusion clergé-légitimistes ces derniers sont épurés et quittent la vie politique mais se reconstituent en réseaux clandestins.

Commentaires