« Si c'est un Homme », de Primo Levi Fiche de lecture

« Si c'est un Homme », de Primo Levi
Fiche de lecture de l'ouvrage « Si c'est un Homme », de Primo Levi dans lequel l'auteur relate la période de sa vie qui va de son arrestation en décembre 1943 à sa libération en janvier 1945 et sa vie quotidienne à Auschwitz.
№ 29499 | 3,385 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le avr. 03, 2013 in Histoire , Littérature , Littérature Etrangère
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Primo Levi (1919-1987) est un juif italien né à Turin. Élevé dans un milieu social favorisé et cultivé, il réalise des études brillantes et obtient en 1941 son diplôme d'ingénieur en chimie, formation qui contribuera à le sauver de la mort à Auschwitz à la fin de 1944 lorsqu'il est admis à travailler au laboratoire de l'usine de caoutchouc située à côté du camp. Levi fut confronté dès sa jeunesse à l'antisémitisme dans l'Italie fasciste des années 1930, ce qui l'amène à rejoindre au début de la guerre un groupe de résistants dans le maquis de la région d'Aoste. Il est arrêté le 13 décembre 1943 et déporté d'abord au camp de Fossoli puis à Auschwitz au début de 1944 . Enfin, il est libéré par l'Armée rouge en janvier 1945, mais passe neuf mois à errer en Europe de l'Est du fait de l'incurie de l'administration russe (période qu'il retrace dans La Trêve, publiée en 1963) avant d'être rapatrié en Italie. Il reprend alors sa carrière de chimiste, mais la double d'une carrière d'écrivain et publie pas moins de huit ouvrages entre 1947 et 1986. L'ouvrage "Si c'est un homme" est un récit-témoignage à dimension autobiographique.

I- La nature de l'ouvrage
II- La réception du texte
III-Analyse et commentaire

Extrait du document:

Si c'est un homme, écrit entre 1945 et 1947, se présente avant tout comme un récit à caractère autobiographique, récit du passage en camp de concentration à Auschwitz de l'écrivain entre février 1944 et janvier 1945. Ce récit est emblématique de l'irrésistible volonté et nécessité de témoigner qu'a éprouvées Primo Levi, de se retourner sur l'absurde et le non-sens absolu des systèmes d'internement et d'extermination mise en place par les nazis, et ce, non seulement afin de renaître à la vie en tant que personne humaine, mais aussi dans la perspective de faire renaître l'Humanité à elle-même. Faire renaître l'Humanité à elle-même, c'est lui faire prendre conscience des barbaries nazies et l'amener à considérer de la façon la plus lucide les processus de déshumanisation entrepris par les nazis.
  • Khôlle de littérature qui traite de la question de l'identité du "je" dans l'œuvre de Primo Lévi.
    № 4217 | 970 mots | 0 sources | 2006 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation philosophique se demandant s'il est possible de dire de l'homme « moderne » qu'il a dénigré sa nature humaine profonde, si tel est le cas de quelle manière et dans quel but.
    № 17890 | 1,320 mots | 0 sources | 2009 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture sur le récit autobiographique de Primo Levi ecrit entre 1945 et 1947, dans lequel il raconte les horreurs de la déshumanisation des camps de concentration.
    № 4998 | 1,510 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires