"Traité de polémologie" de Gaston Bouthoul Fiche de lecture by marieclo

"Traité de polémologie" de Gaston Bouthoul
Fiche de lecture portant sur l'ouvrage de Gaston Bouthoul qui tente de démontrer que la guerre est avant tout une des manifestations des déséquilibres socio-économiques qui peuvent apparaître dans une société.
№ 4489 | 3,085 mots | 4 sources | 2005
Publié le mars 19, 2008 in Relations Internationales , Sciences Politiques , Sociologie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans son livre, Gaston Bouthoul tente de démontrer que la guerre met d’abord en jeu des forces psychologiques ; elle suppose une croyance et une volonté collectives dont il faut élucider la formation.
Les véritables protagonistes du combat ne sont pas des états ni même des individus mais des volontés et des convictions, des croyances et des désirs qui rassemblent ces hommes et les mobilisent.
Qu’est-ce-qui pousse donc le combattant à se battre au-delà des raisons particulières de chaque guerre ?

I. Les motifs d’adhésion à la condition guerrière

A) Les différents degrés de motivation selon le type de combattants
B) Le privilège social et symbolique du guerrier

II. L’accroissement du sentiment de puissance par le providentialisme romantique

A) La divinisation de la guerre vue comme l’instrument d’un sens de l’histoire
B) Les guerres modernes justifiées comme guerres idéologiques


Extrait du document:

Sociologue non conventionnel, auteur d'une vingtaine d'ouvrages et d'innombrables articles, Gaston Bouthoul (1896-1980), profondément choqué par les horreurs de la Deuxième Guerre mondiale a entrepris au lendemain de celle-ci, en 1945, de fonder une nouvelle discipline, la polémologie. Partant du constat que le phénomène guerre est une permanence dans la vie des hommes, cette discipline a pour objectif de déterminer les véritables fonctions de la violence guerrière sur le corps social.
Dépassant les causes immédiates, en particulier politiques, elle s’appuie sur les méthodologies de la sociologie en développant une approche pluridisciplinaire du phénomène.
Dans son "Traité de polémologie"(1951), Bouthoul, appliquant les règles de la nouvelle discipline, montre que l'espèce humaine se distingue de toutes les autres notamment par le fait que les mutations qui s'y produisent ne sont pas biologiques mais sociales et structurelles.
Là où l’historien rend toujours compte de la guerre par une conjoncture particulière, l’approche de Gaston Bouthoul prétend au contraire mettre en évidence ses causes sociales ou structurelles.
Pour qu’un conflit éclate entre deux nations, il faut que les passions belliqueuses se répandent au sein de chaque camp et emportent l’adhésion des futurs protagonistes, car l’affrontement physique ne se produit que si les populations concernées le croient inévitable ou souhaitable.

Commentaires