Etre riche dans le dénuement Khôlles

Etre riche dans le dénuement
Khôlle, basée sur une citation d'Albert Camus et se demandant si l'étalage de notre fortune par la possession de biens serait alors révélatrice de notre soumission à une puissance qui nous dépasse, l'argent.
№ 19929 | 2,060 mots | 0 sources | 2010
Publié le sept. 16, 2010 in Littérature , Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Albert Camus énonce son propos « Je ne sais pas posséder…Je suis avare de cette liberté qui disparait dès que commence l'excès de biens. Le plus grand des luxes n'a jamais cessé pour moi de coïncider avec un certain dénuement. » Non pas que l'auteur soit dans l'incapacité matérielle à posséder, il a de l'argent et a donc potentiellement accès à un grand nombre de biens matériels. Il se situe plutôt dans une incapacité psychologique posséder, car il devrait alors affronter l'enfermement qu'entraine la possession de biens. Dans un deuxième temps, Albert Camus se risque même à parallèle antithétique : il associe luxe et dénuement. Si l'on s'en tient à notre définition basique du luxe : abondance matérielle, on détecte bien là une opposition radicale entre le terme luxe et dénuement. Pour mieux appréhender les propos de l'auteur il est donc nécessaire de se placer dans une optique plus large en mettant en relation les termes « luxe » et « liberté ». Ainsi, le luxe ne serait-il pas un luxe matériel mais un luxe moral, luxe auquel peu d'entre nous peuvent réellement prétendre une fois qu'ils sont soumis à leurs passions et leur désir de posséder.

Extrait du document:

Par ailleurs, dans un deuxième temps, l'auteur nous énonce qu'à son sens « le plus grand des luxes n'a jamais cessé de coïncider avec un certain dénuement ». Si on entend luxe au sens abondance matérielle, alors cette phrase n'a aucun sens. Si on entend luxe, au sens où on a la liberté de pouvoir rêver, de pouvoir se projeter… on peut alors lui objecter au moins un argument : jamais le pauvre, où l'homme n'ayant que le strict minimum pour survivre n'a été autorisé à plus de rêves que le riche.
  • Dissertation qui pose la question de savoir si être tolérant, c'est respecter les diverses opinions de chacun ou bien si c'est au contraire se donner les moyens de pouvoir combattre les opinions intolérantes.
    № 13154 | 2,325 mots | 0 sources | 2009 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie visant à déterminer si l'homme est esclave du temps qui passe.
    № 14674 | 1,375 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Travail de recherche, illustré de cartes et de graphiques, qui montre le paradoxe de cette république fédérale d'Amérique du Sud. Un pays doté d’immenses richesses et qui semble pourtant être aujourd’hui en difficulté économique.
    № 1693 | 9,170 mots | 13 sources | 2007 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires