La diversité des langues Khôlles

La diversité des langues
Khôlle de philosophie portant sur les raisons à la fois mythiques et scientifiques de la diversité des langues.
№ 13836 | 1,410 mots | 1 source | 2009
Publié le févr. 28, 2010 in Philosophie , Linguistique
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Nous pouvons penser à la tour de Babel qui serait à l'origine de la diversité des langues notamment dans "La Genèse" au chapitre 9. Alors que les hommes avaient décidé de bâtir une tour leur permettant d'atteindre le ciel et donc de rivaliser avec Dieu. Ce dernier les empêcha de réaliser le projet en confondant leurs langages et en les dispersant sur toute la face de la terre. La langue est par définition le produit social de la faculté du langage, c'est-à-dire un ensemble de conventions nécessaires adoptées par le corps social pour permettre l'exercice de cette faculté chez les individus. Et le langage, c'est tout le système ou l'ensemble des signes permettant l'expression la communication. La diversité des langues est considérée comme un obstacle à la communication. La communication est dans la transmission d'informations ou de signaux à l'aide d'un code. C'est un échange de message entre le récepteur et l'émetteur pour traduire sa pensée.
Dans quelle mesure la diversité des langues peut-elle être un obstacle plutôt qu'un enrichissement ?
Pour répondre à cette question nous verrons une première partie que la diversité des langues est considérée comme un empêchement d'une compréhension théorique du langage. Ensuite nous verrons dans une seconde partie la raison de la diversité des langues chez Saussure, pour terminer sur le fait que la diversité des langues est essentielle car elle n'entrave pas mais atteint la perfection.

Extrait du document:

En effet, quand je paraphrase l'autre pour le comprendre, cela donne encore plus de sens. Pour une telle tâche, il n'y aura jamais une solution unique, et certainement des solutions meilleures que d'autres. En plus, une traduction peut être supérieure à l'original. C'est ce que l'on nomme l'élément créatif. Et donc traduire un texte, c'est le faire vivre dans une langue qui n'est pas celle de son origine.

Commentaires