La fin des empires coloniaux Khôlles by dodo2810

La fin des empires coloniaux
Khôlle sur les évènements à l'origine des revendications d'indépendance dans les pays colonisés.
№ 23624 | 3,060 mots | 5 sources | 2011
Publié le avr. 05, 2011 in Histoire , Relations Internationales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La présence coloniale confère aux métropoles un rôle mondial : ce sont des empires. La colonisation est liée au progrès de la révolution industrielle, elle est censée ouvrir un accès privilégié aux matières premières et un débouché aux produits de l'industrie et répondre aux impératifs d'ordre démographique, stratégique ou de simple prestige
Mais dès 1945, le colonialisme est un vestige de la Belle-Epoque, inadapté au moment présent, d'où la décolonisation (processus d'émancipation de la tutelle et de l'occupation imposées à des territoires par un Etat étranger). Elle résulte d'une grande variété de causes : l'impérialisme colonial a levé des forces qui devaient tôt ou tard se retourner contre lui. Deux évènements majeurs ont donné les coups d'accélérateur qui ont transformé une contestation dispersée en une opposition structurée avec revendication d'indépendance : la crise de 1929 et la deuxième guerre mondiale.

Extrait du document:

La frustration des anciennes élites dirigeante marginalisées par la mise en place d'une administration européenne entraîne l'émergence d'une opposition autochtone à l'ordre colonial antérieure au premier conflit mondial, mais cette revendication touche peu les masses. On assiste à la mise en place d'une participation plus équitable aux rouages du système par les puissances coloniales : cette faible pénétration leur permet de mobiliser sans problème les troupes et les ressources nécessaires pour la guerre. De même, les revendications présentées par des délégations autochtones lors de la conférence de la Paix en 1919 sont aisément désamorcées.

Commentaires