La peinture en France de 1870 à 1914 Khôlles

La peinture en France de 1870 à 1914
kholle d'histoire sur les trois mouvements artistiques l'impressionnisme, le fauvisme et le cubisme.
№ 13945 | 875 mots | 0 sources | 2010
Publié le mars 08, 2010 in Histoire , Arts
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La conquête de la peinture pure et de la forme picturale sont inséparables d'un renouvèlement complet de la vision d'un extraordinaire élargissement des thèmes de représentation. Les impressionnistes ont été les témoins émerveillés et véridiques de leur temps, une réclame de modernité. A l'origine, les impressionnistes sont un groupe de jeunes peintres indépendants comme Monet, Renoir, Pissaro ou encore Cézanne. Ils sont toujours écartés du Salon Officiel et donc en réaction à ce refus, ils construisent une « société anonyme » et du 15 avril au 15 mai 1874 ils se présentent dans l'ancien appartement du photographe Nadar.

Extrait du document:

D'abord, l'impressionnisme ou plutôt le néo-impressionnisme, ce sont les premières sources qui les touchent particulièrement, notamment en ce qui concerne la juxtaposition des couleurs pures au lieu de les mélanger, laissant l'œil du spectateur le soin d'effectuer un travail de recomposition. Ceci a été repris par Matisse, élève de Signac, qui le transmet à son tour à Derain. Les couleurs cristallins impressionnistes sont aussi reprises notamment par Manguin qui utilise des palettes de jaunes, orangés lumineux. D'ailleurs, Dufy utilise la méthode de Gauguin avec de grands aplats c'est-à-dire de grandes de couleurs uniformes.

Commentaires