Les inégalités des sociétés Khôlles

Les inégalités des sociétés
Khôlles se demandant si la correction ou l'abolition des inégalités est un devoir pour la société et visant à déterminer si une société "juste" est pour autant une société moins inégalitaire.
№ 18781 | 1,670 mots | 0 sources | 2010
Publié le août 10, 2010 in Philosophie , Sciences Politiques
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La société regroupe l'ensemble des individus vivant en interaction les uns avec les autres. Toute société a pour vocation à être juste. Mais qu'est ce qu'une société juste ? Comment définir la justice ? Elle peut être définie comme le disait Aristote : « c'est le fait de donner à chacun ce qui lui revient » mais, selon les différents courants de pensée qui ont traversé la philosophie politique, la définition peut différer et s'étendre à différents domaines. Dans toute société il y a la présence d'inégalités qui peuvent se définir comme une différence ayant conduit à un avantage ou désavantage.

Extrait du document:

Hayek, considère que l'idéal de justice sociale est illusoire. Selon lui, une correction des inégalités matérielles s'imposent dans une société qui serait conçue comme un ordre voulu et construit par les hommes. Or, il se trouve qu'il va dénoncer ce qu'il appelle l'illusion constructiviste qui est de croire que la société repose sur un ordre artificiel.

Commentaires