Assurance automobile et modèle de tarification : cas de la Tunisie Mémoire ou thèse by achatdoc

Assurance automobile et modèle de tarification : cas de la Tunisie
Mémoire se demandant comment tarifier une assurance automobile en Tunisie.
№ 22504 | 14,020 mots | 12 sources | 2007
Publié le févr. 08, 2011 in Administration , Management , Marketing , Questions Sociales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le secteur des assurances assure, sécurise, finance et améliore le climat d'affaires par le seul fait qu'il permet un haut niveau de motivation propre à l'action. L'assurance est considérée comme un excellent outil de financement du risque puisque peu d'entreprises disposent des réserves ou des fonds nécessaires pour assumer elles-mêmes le risque et prendre en charge les coûts totaux d'un sinistre. La Tunisie, dont le développement économique et l'insertion dans l'économie mondiale ont évolué à vive allure, ne peut rester à l'écart de cette révolution aussi tranquille que profonde. Toutes les conditions sont réunies pour voir exploser le secteur des assurances, appelé à jouer le même rôle que dans les pays industrialisés, voire émergents. Pourtant, le secteur peine à décoller, sans doute faute d'une forte tradition en la matière, il y a comme un abîme qui sépare les compagnies d'assurance des clients réels ou potentiels, en effet, les gens y vont contraints et forcés et peu satisfaits des prestations de services de compagnies suspectées de tous les maux et de tous les abus.


Chapitre 1 : Définition et généralités de l'assurance
Chapitre 2 : Tarification

Extrait du document:

La prime totale : recouvrée auprès des assurés, comprend une taxe sur primes collectées qui relève des droits d'enregistrement. Cette taxe est collectée par les entreprises d'assurances pour le compte du trésor. C'est en faisant abstraction de cette taxe que l'on obtient la prime commerciale.
La prime commerciale : Elle-même comprend les frais d'acquisition et de gestion du contrat tel que les frais généraux et les commissions payées aux agents et courtiers. En faisant la soustraction de ces charges, on obtient la prime pure.

Commentaires