En 2050, qu'aurez-vous fait pour la planète ? Mémoire ou thèse by oxane

En 2050, qu'aurez-vous fait pour la planète ?
Mémoire se demandant comment le psychologue-psychanalyste peut agir pour permettre et faciliter l'élaboration d'une mémoire humaine, passage en soi, entre soi et l'autre, entre la vie et la mort, entre le présent et le futur.
№ 29464 | 6,285 mots | 6 sources | 2012 | FR
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les ONG environnementales, avec à leur tête le WWF, ont conceptualisé la notion d'empreinte écologique. Elles ont mis en évidence que l'impact écologique des pays les plus développés dépassait largement la capacité de la Terre à renouveler les ressources : le modèle occidental de développement ne peut se généraliser tel quel à l'ensemble de la planète. Ainsi, selon l'association écologique WWF, si tous les états adoptaient l'American Way of Life, il faudrait 5 à 6 planètes pour subvenir aux besoins de tous. Le problème qui s'annonce est donc avant tout politique et économique plus que technique au niveau des ressources : il concerne la répartition internationale de la production. La notion d'empreinte écologique interroge les droits et devoirs de chacun : comment voir au-delà de sa propre existence, comment l'individu peut-il penser un futur dans lequel il ne sera plus, qu'en est-il des concepts culturels et/ou religieux des pays non occidentaux ?

I- Mourir pour vivre ou vivre pour mourir
II- L'autre qui fait peur
III-De l'Histoire à une Mémoire historique commune

Extrait du document:

Pour commencer, on peut observer que la mort peut être envisagée culturellement de deux façons. Soit comme un arrêt, ce qui renvoie à la vision scientifique et médicale avec l'arrêt des fonctions biologiques; ce qui renvoie aussi à la culture naturaliste où l'âme réside dans le corps et ne peut perdurer en dehors de celui-ci. Soit comme un passage vers un au-delà avec les religions sémitiques, ou bien vers une renaissance (réincarnation, bouddhisme, hindouisme), ou encore vers un retour auprès des vivants (le courant animiste défend l'idée selon laquelle les esprits des morts restent avec les vivants).

Commentaires