Entreprise de travail temporaire : flexibilité ou précarité ? Mémoire ou thèse

Entreprise de travail temporaire : flexibilité ou précarité ?
Rapport de stage mené au sein de l'entreprise de travail temporaire StartPeople.
№ 19539 | 10,515 mots | 18 sources | 2010
Publié le sept. 02, 2010 in Questions Sociales , Ressources Humaines , Gestion
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le recours au travail intérimaire, également appelé travail temporaire, permet aux entreprises de s'adapter à leur environnement, d'être muables au gré des évolutions de la demande, en bref d'être flexibles. Cette étude remet en question ce principe de flexibilité pour déterminer qu'elle est la limite socialement acceptable entre le besoin d'ajustement des entreprises et l'instabilité du travailleur temporaire. Nous verrons donc que les entreprises de travail temporaire ont plusieurs outils à leur disposition pour garantir l'employabilité du travailleur et donc lutter contre la précarisation de sa condition. Finalement, si l'entreprise de travail temporaire agit dans un objectif de fidélisation et d'enrichissement professionnel, c'est une relation de gagnant-gagnant qui s'instaure. C'est alors plutôt les modèles sociaux actuels qui font naître une précarité perçue chez l'intérimaire se voyant par exemple rejeter l'accès à des prêts bancaires ou encore au logement sous prétexte de sa situation dite instable.

I) Résumé
II) Sommaire
III) Introduction
IV) Principes du travail temporaire
V) Le fonctionnement d'une entreprise de travail temporaire
VI) Quelques généralités sur l'intérim
VII) Le recours au travail temporaire
VIII) Le besoin de flexibilité des entreprises
IX) La précarité vécue des travailleurs temporaires
X) Les moyens mis en œuvre par les agences d'emploi pour lutter contre la précarité des travailleurs temporaires
XI) Les outils à la disposition des agences d'intérim
XII) L'objectif premier de StartPeople : fidéliser
XIII) Conclusion
XIV) Bibliographie

Extrait du document:

On remarque finalement que 1% des commandes de personnel sont en réalité des « gestions ». En effet, il arrive que l'entreprise utilisatrice demande nominativement un travailleur intérimaire préalablement recruté par l'entreprise elle-même. L'entreprise se sert alors de l'intérim comme moyen d'externaliser la gestion du contrat temporaire. Les données extraites reprennent le cumul de l'année jusqu'à la fin du mois de juin. Aussi cette donnée est à prendre avec considération dans la mesure où ce type de commande est beaucoup plus fréquent l'été. Par exemple, une entreprise utilisatrice cliente de StartPeople Mérignac a délégué à l'agence la gestion d'une cinquantaine d'enfants de personnel employés pendant la saison estivale.
  • Travail de recherche se demande comment rendre compatible la notion de sécurité avec celle de flexibilité.
    № 28973 | 11,920 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Cas pratique sur les conditions nécessaires à la formation d'une section syndicale d'entreprise ainsi que les conditions exigées par le législateur lors de la désignation d'un délégué syndical.
    № 23972 | 2,935 mots | 0 sources | 2011 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant quels sont les attraits et les effets pervers pour les entreprises de la flexibilité numérique, c'est-à-dire de ces formes particulières d'emploi qui se développent tant actuellement.
    № 28724 | 1,210 mots | 3 sources | 2012 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires