Évaluation de la douleur postopératoire dans la pratique quotidienne de l'infirmière Mémoire ou thèse

Évaluation de la douleur postopératoire dans la pratique quotidienne de l'infirmière
Mémoire de fin d'étude infirmière se demandant comment évaluer la douleur quand les maux du corps ne sont pas en harmonie avec les mots du patient.
№ 29084 | 8,505 mots | 37 sources | 2012 | FR
Publié le déc. 02, 2012 in Médecine et Santé , Sciences , Questions Sociales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans sa pratique de soin quotidienne, l'infirmière côtoie fréquemment des patients atteints de douleurs aiguës ou chroniques. Mais avant de mettre en œuvre des traitements antalgiques, son rôle propre est d'aider le patient à objectiver l'intensité de sa douleur à travers des outils d'auto-évaluation mis à sa disposition. Cependant, des situations troublantes où les signes cliniques de douleurs contredisent ce qu'affirme le patient, placent l'infirmier(e) dans une position difficile. Contraint de choisir entre ses connaissances, les bonnes pratiques instaurées par les Clud et la parole du patient, il devra faire le bon choix pour administrer l'antalgique qui apaisera au mieux la douleur de la personne soignée.

1. Avant-propos
2. Introduction
3. Situations professionnelles d'appel
4. Questionnement initial
5. Cadre conceptuel
6. Enquête exploratoire
7. Question de recherche

Extrait du document:

La première situation se déroule dans un service de chirurgie viscérale. J'interviens avec une infirmière, lors d'un roulement de nuit, auprès d'un patient, âgé de 58 ans, opéré pour éventration. Le médecin a prescrit plusieurs antalgiques : 1g de paracétamol, 1 ampoule d'Acupan, 1 comprimé de Daffalgan Codéiné, accompagné de la mention «si douleur» et de la Morphine si l'échelle visuelle analogique (EVA) est supérieure à 8/10. Afin d'évaluer la douleur de Mr S., je lui présente la réglette et lui explique son fonctionnement. Il semble avoir compris comment l'utiliser, je lui demande alors d'évaluer sa douleur. Le résultat indique un score à 4/10. En outre, le patient a le visage crispé et me tend difficilement la réglette que je transmets à l'infirmière qui est restée dehors avec le chariot de médicaments.

Commentaires