L'Afrique, une zone d'intérêt et d'influence pour les pays d'Amérique latine Mémoire ou thèse

L'Afrique, une zone d'intérêt et d'influence pour les pays d'Amérique latine
Mémoire se demandant quelle est la place de l'Afrique dans la stratégie géopolitique brésilienne. (PDF)
№ 31144 | 6,500 mots | 15 sources | 2013 | EG
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis le premier mandat Lula, la politique extérieure du Brésil n'a cessé d'intervenir dans le sens d'une relation spéciale avec l'Afrique. Ancienne colonie portugaise au même titre que l'Angola ou le Mozambique, le Brésil prône une politique de solidarité et de dette historique envers l'Afrique encourageant investissements, aides sociales, formations techniques et missions humanitaires sur le continent. Les échanges commerciaux ont triplé et continuent de croître avec la continuité de cette politique volontariste depuis l'élection de la présidente Dilma Rousseff en 2010. Mais on peut se demander quels sont les objectifs de la nouvelle puissance émergente, car au-delà d'un véritable lien avec le continent africain (dont la diaspora est très présente au Brésil) et de l'attachement à défendre un développement « responsable » devant l'ONU, le Brésil est aujourd'hui à la recherche d'une crédibilité diplomatique sur la scène internationale.

1. L'alliance des composantes économiques et diplomatiques assure au Brésil une visibilité régionale et un marché ouvert sur l'international
2. La prochaine grande puissance mondiale vient-elle d'Amérique du Sud
3. La création d'un « soft Power » brésilien en Afrique Australe

Extrait du document:

En octobre 2002, le président Lula Da Silva avait promis de faire du Brésil « une nation mieux respectée, capable de défendre ses intérêts internationalement ». L'ONU et le G8 étant les seuls indicateurs de la puissance aujourd'hui, le Brésil doit donner un caractère pérenne à sa présence sur la scène internationale et à son réseau diplomatique qu'il s'est forgé ces dernières années comme nous l'avons vu en Afrique par exemple. C'est donc dans cette optique que les autorités brésiliennes ont multiplié les aides humanitaires et les interventions dans le cadre de l'ONU.

Commentaires