L'écriture de la mort Mémoire ou thèse

L'écriture de la mort
Mémoire traitant du sujet de la représentation de la mort dans la littérature au travers des nouvelles de deux auteurs anglophones du XXe siècle : Mansfield et Saki. (pdf)
№ 26265 | 21,500 mots | 31 sources | 2011 | FR
Publié le sept. 18, 2011 in Littérature , Littérature Etrangère
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Katherine Mansfield et Saki (pseudonyme de Hector Hugh Munro) sont les deux auteurs qui composent le corpus de notre étude. Celle-ci comporte trois nouvelles écrites durant le XXe siècle, et plus précisément à ses prémices (entre 1914 et 1917). Katherine Mansfield (1888 -1923) est un auteur anglais née en Nouvelle-Zélande pour qui l'écriture est une vocation dès l'âge de neuf ans. « The Fly », écrite en 1917, est publiée en 1923 dans son recueil posthume et non achevé The Doves' Nest. Cette nouvelle évoque l'après-midi d'un homme, the Boss, qui, après la visite de son ami Mr Woodifield, se met à penser à son fils mort lors d'un combat en Belgique durant la Première Guerre mondiale. Hector Hugh Munro, dit Saki (1870 - 1916), est un auteur anglais. « Laura », publiée en 1914 dans le recueil Beasts and Super-Beasts, est une narration à la troisième personne du singulier et relate l'histoire d'une femme, Laura, prête à mourir. « The Open Window », publiée également en 1914 dans le recueil Beasts and Super-Beasts, est le récit d'une soirée où est invité Frantom Nuttel, le personnage principal. Le lecteur découvre l'histoire, conté à la troisième personne du singulier, de Frantom, parti s'exiler quelques temps à la campagne pour se remettre d'une fatigue nerveuse. Les études sur K. Mansfield sont nombreuses alors que celles sur Saki sont à peine existantes. Il nous a, de ce fait, paru pertinent de confronter ces deux auteurs, l'un si reconnu, l'autre si peu étudié d'habitude. Cela permet de donner un nouvel angle d'approche au texte de Katherine Mansfield et de plébisciter Saki.

Partie I : L'écriture de la mort entre le XIXe et le XXe siècle : la continuité
Partie II : Une nouvelle écriture de la mort : les facteurs de rupture
Partie III : Nouveaux enjeux dans l'écriture de la mort dans la nouvelle au XXe siècle

Extrait du document:

Ce passage correspond à ce que Revel expliquait : Saki, avec le personnage de Laura, expérimente la théorie de la métempsycose qui prône la possibilité qu'une âme migre d'un corps humain vers un corps animal et inversement. La mort et son écriture sont réinventées dans les textes de Saki. Contrairement à la mort dans les nouvelles du XIXe siècle qui était alors définitive, ici les personnages peuvent revivre.

Commentaires