L'éthique influence-t-elle l'acheteur dans le choix des fournisseurs dans une optique principale de réduction des coûts ? Mémoire ou thèse

L'éthique influence-t-elle l'acheteur dans le choix des fournisseurs dans une optique principale de réduction des coûts ?
Travail de recherche sur deux aspects de l'éthique dans le choix des fournisseurs par le client : environnemental et socio-culturel.
№ 26210 | 16,380 mots | 50 sources | 2011
Publié le sept. 11, 2011 in Commerce , Philosophie , Ressources Humaines
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cette recherche présente des lectures et des interviews réalisées pour répondre à la problématique suivante : « L'éthique influence-t-elle l'acheteur dans le choix des fournisseurs dans une optique principale de réduction des coûts ? ». On considèrera ici deux aspects de l'éthique : environnemental et socio-culturel. L'étude montre par certains côtés que l'acheteur, par sa volonté ou par l'influence de son entourage, inclut l'éthique dans le choix de ses fournisseurs, soit pour améliorer l'image de marque de l'entreprise, soit pour réduire les coûts finaux, soit par respect de la culture d'entreprise, soit parce que ses valeurs individuelles l'y poussent. D'un autre côté, l'éthique peut ne pas l'influencer si celui-ci met ses valeurs personnelles de côté au détriment de ses objectifs professionnels ou s'il est trop subjectif dans ses choix. Mais l'éthique interviendra certainement de manière systématique dans les années à venir car c'est un concept qui prend de la valeur aux yeux de chacun.

1. Revue de littérature
2. Formulation des hypothèses
3. Méthodologie de l'étude
4. Résultats et analyses

Extrait du document:

L'éthique des affaires (apparue dans les années 1950 aux Etats-Unis), en particulier, joue un rôle en interne dans l'entreprise et en externe avec les partenaires. Ici, deux définitions se contredisent : « Souci de respecter les individus en évitant de les considérer comme de simples outils destinés à satisfaire nos ambitions, ce qui s'appelle : la moralité dans les affaires. » et « Traiter humainement son personnel peut le rendre plus performant et verdir son blason peut aider à vendre ses marchandises. » . Dans la première explication d'éthique des affaires, on comprend bien qu'elle comporte une certaine moralité en voulant respecter les salariés et n'attend pas de contrepartie.

Commentaires