La doctrine de l'étranger proche dans l'organisation géopolitique eurasien Mémoire ou thèse by Bloomito

La doctrine de l'étranger proche dans l'organisation géopolitique eurasien
Mémoire se demandant si la Russie ambitionne toujours de dominer sur tous les plans les états de sa région.
№ 20260 | 4,250 mots | 16 sources | 2010
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Russie, après l'effondrement de l'URSS, s'est trouvée brutalement séparée par de nouvelles frontières d'espaces colonisés depuis plusieurs siècles et qu'elle avaient intégré dans ses réseaux économiques, militaires, humains et de façon plus générale dans ses conceptions géopolitiques. Face à ces pays pas tout à fait étrangers, elle a formé le concept d'étranger proche, institutionnalisé aujourd'hui par la Communauté des États Indépendants, qui repose moins sur un principe d'intégration régionale que sur les relations bilatérales établies par Moscou, visant à établi sur ses ex-colonies un autoritarisme post-impérial.

I. Une doctrine particulièrement applicable à l'Asie Centrale
II. « L'étranger proche », ou la persistance des ambitions de domination régionale Russe

Extrait du document:

Mais cette déclaration fut fortement critiquée, et ce principalement par le ministre des affaires étrangères Andreï Kozyrev. Cette « doctrine Monroe » à la russe ne sera de ce fait que pleinement acceptée 18 mois plus tard, en octobre 1993; après la résolution dans le sang d'une crise entre les pouvoirs exécutif et législatif.

Commentaires