La maîtrise de la fécondité en Afrique de l'Ouest Mémoire ou thèse by maitena

La maîtrise de la fécondité en Afrique de l'Ouest
Mémoire portant sur l'évolution récente des comportements procréatifs en Afrique de l'Ouest et sur l'analyse des grandes tendances actuelles de la fécondité dans ces pays.
№ 8049 | 17,385 mots | 24 sources | 2008
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'Afrique subsaharienne, et particulièrement l'Afrique de l'Ouest, fait partie des régions qui présente les taux de croissance démographique les plus élevés au monde, avec une caractéristique de population majoritairement jeune, à savoir âgée de moins de 30 ans. Ainsi, dans un contexte international qui pousse de plus en plus les pays dits du Sud à satisfaire aux objectifs de développement durable afin de mieux contribuer au développement économique, social et environnemental de ces pays, et ce par une limitation des naissances gérée de manière raisonnée, on comprend que la maîtrise de la fécondité passe pour un objectif prioritaire.
L'objectif affiché étant de faire moins d'enfants, mais en meilleure santé, et en leur permettant d'accéder à un meilleur développement par l'instruction, et par extension de limiter la taille des populations en leur assurant un meilleur partage des richesses.

I. Tendances actuelles en Afrique de l'Ouest : une baisse de la fécondité observée

A) Les grandes tendances de l'Afrique de l'Ouest en matière de fécondité
B) Des schémas différents selon les pays
C) Les traditionnels écarts observés : urbain/rural, alphabétisation / analphabétisation, modernité/poids de la tradition


II. Les raisons culturelles, économiques et sociales de la baisse de la fécondité

A) Différentes approches de la planification familiale
B) Évolution des mentalités
C) Lien fécondité et développement

III. Baisse de la fécondité et développement : une prise de conscience politique de la nécessité de la maîtrise de la natalité pour parvenir à un meilleur développement économique des pays

A) Les grandes conférences internationales sur la population mondiale et leur impact
B) Les nouvelles politiques de maîtrise de la natalité
C) Le rôle de la lutte contre la pandémie du VIH / Sida

Extrait du document:

Toutefois, si cette prise de conscience de l'enjeu démographique dans ces pays a donné lieu au développement de programme de planification familiale, et ce grâce à l'impact des grandes conférences sur la population qui ont eu lieu dès les années 1970, il n'en reste pas moins vrai que la mise en œuvre des stratégies développées dans ce cadre reste encore timide. A l'exception de quelque pays, tels le Botswana, le Kenya, le Zimbabwe, et récemment le Ghana, qui manifestent des indications solides d'une amorce de la baisse de la fécondité, le processus de transition démographique tarde à se réaliser en Afrique subsaharienne, et tout particulièrement en Afrique de l'Ouest. Preuve en est les taux de fécondité qui apparaissent aujourd'hui encore très décalés par rapport à ceux des pays vieillissants du Nord, et l'indice synthétique de fécondité (ISF) qui peut aller jusqu'à 8 enfants par femmes dans certains pays de la région occidentale...

Commentaires