La reconstruction de la Nouvelle Orléans après Katrina Mémoire ou thèse

La reconstruction de la Nouvelle Orléans après Katrina
Mémoire qui s'intéresse à l'ouragan Katrina comme révélateur de profondes injustices sociales, à l'échelle de la ville mais aussi jusqu'aux fondements de la société américaine.
№ 9760 | 25,270 mots | 69 sources | 2008
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La mauvaise coordination des secours, le manque d'implication des dirigeants nationaux et fédéraux ainsi que les scènes de violence et de dégradation de l'état sanitaire de la ville ont scandalisé l'opinion. Il s'agit d'une situation sans précédent dans l'histoire des Etats-Unis. La plus grande puissance mondiale s'est avérée incapable d'assurer la sécurité de ses citoyens sur son propre territoire. Á ce jour, il n'existe toujours pas de bilan officiel du nombre de victimes estimé à 1 500 morts. Les citoyens ont affiché des messages de détresse retransmis dans le monde entier comme «L'eau monte, de l'aide s'il vous plait» ou encore «Nous sommes des citoyens américains et nous avons besoin d'aide». La ségrégation sociale et raciale est forte dans les villes États-uniennes. Elle avait rarement été révélée de façon aussi spectaculaire. De nombreuses polémiques ont éclaté du fait de cette catastrophe, accusant de nombreuses institutions d'avoir sous estimé les risques aussi bien dans l'aménagement de la ville que dans les mesures d'urgence.

I. Méthodologie de la recherche
1. Contexte de la recherche
2. Problématique et hypothèses
3. Les concepts et l'analyse

II. Contexte ségrégatif de la Nouvelle Orléans et choix du terrain d'étude
1. Une ségrégation héritée
2. Une inégalité face au risque naturel
3. Choix et description du terrain d'étude

III. La participation citoyenne dans la reconstruction
1. Les enjeux de la participation citoyenne dans le contexte etats-unien
2. Les acteurs de la participation citoyenne
3. La participation citoyenne à l'échelle du lower 9th ward

IV. L'analyse de l'efficacite et des limites de la participation citoyenne
1. Les points positifs
2. Les lacunes et dysfonctionements
3. Verification des hypotheses et recommandations

Extrait du document:

Après cette catastrophe, l'agglomération s'est vidée des 4/5ème de ses habitants. Sa population, déjà décroissante dans la ville centre depuis 1990, est passée de 500 000 à 120 000 en Octobre 2005. Les habitants de la Nouvelle Orléans ont quitté la ville et se sont dispersés dans 45 autres États du pays. Plus de 75% d'entre eux sont Noirs. Il faut ajouter une corrélation forte entre population noire et pauvreté. Aujourd'hui, en Avril 2008, les quartiers les plus durement touchés comme le Lower 9th Ward sont encore loin des objectifs de repeuplement et de remise en état fixés par l'UNOP (Unified New Orleans Plan) dans le plan de reconstruction de Janvier 2006

Commentaires