La responsabilité sociale des entreprises Mémoire ou thèse by yayastrid

La responsabilité sociale des entreprises
Mémoire qui pose la question de savoir quel(s) modèle(s) organisationnel(s) permettrai(en)t d’allier culture et structure pour la bonne marche d’une entreprise responsable et durable.
№ 6554 | 27,000 mots | 90 sources | 2008 | BE
Publié le juin 22, 2008 in Management , Marketing , Gestion
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La responsabilité sociale des entreprises est au coeur des débats et des enjeux du développement durable et de l’avenir de notre monde. Si l’homme porte un plus grand intérêt à son déploiement, c’est avant tout pour une question de sustainability, d’un besoin urgent de répondre des actes pour les générations futures, de réparer et surtout d’anticiper
les risques, que ce soit dans le domaine économique, environnemental ou social.

1. Objet de l’étude et contextualisation
1.1. La Cámara Argentina de Comercio
1.2. Le Groupe de Travail de Responsabilité Sociale
1.3. Question de départ et méthodologie

2. Qu’entend-on par RSE
2.1. Pléthore de définitions
2.2. La RSE en Argentine
2.3. Critère de différenciation culturelle
2.4. Critère de différenciation thématique

3. La RSE dans les organisations
3.1. RSE & culture organisationnelle
3.2. RSE & comportements des organisations
3.3. La RSE : une opportunité de changement culturel

4. La RSE au coeur de la globalisation : enjeux
4.1. Remise en question du pouvoir institutionnel des entreprises
4.2. Vers des normes universelles
4.3. Think global and act local

Extrait du document:

Fondée en 1924 et basée à Buenos Aires, la Chambre de Commerce Argentine (CAC) promeut le développement du commerce. Elle est très représentative et fort engagée dans le secteur commercial et les services. Dans le cadre de sa mission, elle se définit comme «une Entité qui travaille pour le pays conformément aux principes de liberté et d’initiative privée avec responsabilité sociale».
La CAC est une institution de droit privé ; les entreprises du pays ne sont pas obligées de s’affilier. Ses organes directifs reflètent équitablement sa composition multisectorielle, exprimant son engagement avec toutes les branches sectorielles et régionales qui recouvrent sa représentativité. Elle réunit plus de 300 Chambres,
Fédérations et Confédérations, Chambres de Commerce étrangères et binationales, en plus des membres actifs formés par les entreprises nationales, multinationales et mixtes, incluant grandes, petites et moyennes entreprises.

Commentaires