Le handicap psychique et la reconstruction du lien social Mémoire ou thèse

Le handicap psychique et la reconstruction du lien social
Mémoire portant sur l'évolution dans la reconstruction du lien social chez les personnes en situation de handicap psychique.
№ 13004 | 14,300 mots | 25 sources | 2009
Publié le oct. 31, 2009 in Psychologie , Sociologie , Questions Sociales
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Sujet mystérieux, souvent tabou, la santé mentale est un domaine qui interroge ou inquiète. Le handicap psychique conséquence de la maladie mentale, affecte d'après l'UNAFAM (Union Nationale des Amis et Familles de Malades Mentaux) près de 600 000 personnes. La volonté des acteurs sanitaires d'intégrer les ex-patients au sein de la société. Cette volonté, ainsi que la reconnaisse légale du handicap psychique a permis aux acteurs sociaux de pouvoir les accompagner dans leur vie quotidienne afin de viser leur insertion au sein de la société. Ce mémoire analyse comment une personne atteinte de troubles psychiques peut se reconstruire un réseau social et quels sont les éléments essentiels entrent en jeu dans cette restauration du lien social.

I) La survenue d'un handicap psychique dans la vie sociale d'un adulte
II) L'étude de l'évolution dans la reconstruction du lien social auprès de pesonnes en situation de handicap psychique



Extrait du document:

L'évolution de la prise en charge du malade en milieu psychiatrique a causé beaucoup de changement notamment par la volonté d'intégration des ex-patients au sein des villes. Cette volonté a permis que le statut de personne handicapée ne soit plus interdit aux personnes souffrant de troubles psychiques. Ce début de reconnaissance a engendré une confusion entre le handicap mental et le handicap psychique. En effet, auparavant aucune distinction n'était faite entre la maladie mentale et la déficience intellectuelle regroupant les personnes atteintes de troubles psychiques, sous le terme « handicap mental ». Cependant il était nécessaire de distinguer le handicap psychique et le handicap mental qui désigne davantage le handicap inné. A contrario, le handicap psychique apparait, le plus souvent, au moment de l'adolescence ou au début de l'âge adulte.
De plus, ce handicap n'est pas une déficience intellectuelle, au contraire du handicap mental. Les capacités intellectuelles peuvent être intactes mais il y a des possibilités de troubles de la mémoire et de l'attention.

Commentaires