Le risque climatique : assurabilité et couverture Mémoire ou thèse

Le risque climatique : assurabilité et couverture
Mémoire qui se propose de passer en revue les instruments permettant aux entreprises de se protéger contre le risque climatique auquel elles sont exposées.
№ 9860 | 4,140 mots | 3 sources | 2007
Publié le janv. 25, 2009 in Économie , Sciences de l'Environnement
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On connaît les dégâts provoqués par des évènements extrêmes comme les ouragans ou les précipitations intenses. Mais tout simplement un hiver doux ou un été «pourri» peut tout changer pour une entreprise. Le risque météo, même s'il ne touche pas directement à la sécurité des personnes et des biens, compte parfois plus dans la balance que le risque des taux d'intérêt ou des taux de change...on comprend dès lors l'intérêt de se couvrir contre ce risque.

I. Quelle protection contre quel risque ?

II. Les instruments de couverture sur les marchés dérivés
1) Définition
2) Les intervenants sur les marchés
3) Couverture sur les marchés organisés
4) Couverture sur les marchés de gré a gré
5) Cas pratique de couverture (de Didier Marteau, Professeur à l'ESCP, Consultant Ernst & Young)

Extrait du document:

Comment définir le risque climatique? D'une manière simple on pourrait dire que c'est le risque de variation des conditions climatiques moyennes. Ces déviations des conditions normales peuvent représenter une menace potentielle pour les individus, les entreprises et même les pays. Mais toutes les déviations des paramètres météorologiques ne constituent pas un risque réel. Une description générale des risques climatiques ne peut pas être donnée car le risque est subjectif. Chacun, que ce soient les entreprises ou les pays, définit ses propres risques climatiques.
Les conditions climatiques évoluent constamment. Alors que le climat à l'échelle mondiale change, les spécialistes des compagnies de réassurance et les climatologistes disent que ces fluctuations du climat augmentent.

Commentaires