Le rôle de la fête dans l'oeuvre de Balzac Mémoire ou thèse by Mycho

Le rôle de la fête dans l'oeuvre de Balzac
Mémoire de littérature qui présente le rôle de la fête et son importance, dans les deux romans de Balzac "Les illusions perdues" et "Splendeurs et misères des courtisanes" extrait de la fresque romanesque "La comédie humaine".
№ 3839 | 29,830 mots | 0 sources | 2005
Publié le févr. 25, 2008 in Littérature , Sociologie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Cette étude caractérise tout d'abord les fêtes chez Balzac, et les présente de manière sommaire mais exhaustive.
Ensuite, elle s'attache à montrer que la fête parisienne et la fête provinciale font l'objet de récits différents, les descriptions et le traitement du temps étant spécifiques pour chacune.
Parmi toutes les fêtes, l'orgie est celle la plus représentée dans ces romans, il paraît donc intéressant de l'étudier et de montrer combien elle participe à la corruption du héros.
Enfin, il convient de mettre en évidence que la fête balzacienne est non seulement le théâtre de la mascarade et du piège, mais aussi l'omniprésence de la violence, de la cruauté dans les salons, et de tenter d'en fournir les principales raisons.

I– Caractérisation de la fête chez Balzac
II– La description et le traitement du temps dans les récits de fêtes
III– L'orgie parisienne : de l'apprentissage à la désillusion
IV– La fête balzacienne, théâtre de la mascarade et du piège
V- Lorsque le drame l’emporte sur la comédie

Extrait du document:

Avant même de s'interroger sur la fête dans "Les Illusions perdues" et "Splendeurs et misères des courtisanes" d'Honoré de Balzac", il convient de justifier le choix de ces deux romans. Comptant plus de quatre-vingt-dix œuvres achevées, "La Comédie humaine" est un océan romanesque immense.
Pour traiter au mieux notre sujet, il nous a semblé plus judicieux de limiter notre champ de recherche à deux clefs de voûte de "La Comédie humaine" que sont "Illusions perdues" et "Splendeurs et misères des courtisanes". Les deux romans appartiennent aux "Etudes de mœurs", première des trois parties de "La Comédie humaine" selon le catalogue établi par Balzac en 1845.
Ils concourent donc à "forme[r] l'histoire générale de la Société, la collection de tous ses faits et gestes" , comme le précise Balzac dans son Avant-propos. "Œuvre capitale dans l'œuvre " selon les termes même de Balzac, "Illusions perdues" occupe aux yeux de Balzac une place centrale. Il faut dire que ce "volume monstre" dont l'écriture s'est étalée sur plusieurs années et s'est achevée à l'apogée de sa maturité d'écrivain en 1843, rassemble toutes les grandes thématiques chères à Balzac.
  • Commentaire de la préface de l'œuvre d'Honoré de Balzac, "Gambara", une nouvelle qu'il a écrite à la demande d'un éditeur de musique originaire de Berlin : Maurice Schlesinger.
    № 15686 | 7,240 mots | 10 sources | 2010 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture de l'œuvre "Le Colonel Chabert" d'Honoré de Balzac qui est un roman politique confrontant un héros militaire, le Colonel Chabert, et la société de la Restauration.
    № 24172 | 3,270 mots | 0 sources | 2010 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture portant sur l'œuvre de Balzac qui montre le drame de la paternité et la peinture de la réalité sociale d'une époque révolue.
    № 8631 | 5,995 mots | 9 sources | 2006 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires