Le tourisme équitable est-il soluble dans le commerce équitable ? Mémoire ou thèse by lilou66

Le tourisme équitable est-il soluble dans le commerce équitable ?
Mémoire qui pose la question de savoir si le tourisme, malgré le fait qu'il soit un bien intangible qui résulte d’une addition de prestations, peut être intégré dans le commerce équitable.
№ 6156 | 19,500 mots | 20 sources | 2006
Publié le juin 04, 2008 in Commerce , Sciences de l'Environnement , Tourisme
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L’activité touristique est un secteur économique fondamental pour de nombreux pays du sud.
Malheureusement, le développement du tourisme donne souvent lieu à des dérives : les mauvaises conditions de travail du personnel local, la mauvaise répartition des bénéfices engendrés, les effets négatifs sur l’environnement, l’acculturation des populations locales…
Depuis quelques années, de nombreuses initiatives cherchent à développer un tourisme qui favoriserait et valoriserait ces populations. On parle donc d’écotourisme, de tourisme intégré, de tourisme solidaire, équitable ou encore durable : chaque terme renferme un concept spécifique mais tous ont pour but d’œuvrer pour un tourisme plus responsable. Un tourisme plus avantageux pour les pays du sud s’impose à nos yeux comme étant une solution possible à la mise en œuvre d’un réel développement.
Cependant, ces nouvelles formes de tourisme souffrent d’un manque de notoriété, de crédibilité et de fiabilité. Ces lacunes, dues à un manque d’information et de promotion nuisent fortement à ce nouveau tourisme qui gagne à être connu.

I. Tourisme équitable et commerce équitable : divergences et convergences

A. Deux réalités voisines
B. Causes de leur succès (relatif) actuel
C. Deux concepts économiques ?

II. Le tourisme équitable labellisé «Max Havelaar»

A. Définition du label Max Havelaar
B. La question de la transposition au Tourisme équitable

Extrait du document:

Selon les chiffres de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), le tourisme constitue la première industrie avec 12% du PIB mondial et 200 millions d’emplois. Le nombre de touristes internationaux a aussi considérablement augmenté ces dernières années : il a été multiplié par 10 entre 1960 et 2000 (70 millions en 1960, 700 millions en 2000 et 1561 millions prévus en 2020). Pourtant, bien que le tourisme soit une activité génératrice de richesses et un moyen de compréhension et d’échanges culturels entre les peuples, son essor incontrôlé peut provoquer de graves déséquilibres et générer d’importants dégâts sociaux, humains, économiques et environnementaux.

Commentaires